Recettes et fiches cuisine > ambre gris : toutes les recettes > ambre gris

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Ambre gris

L'ambre gris est une concrétion du cachalot provenant de l'interaction des sécrétions biliaires et des aliments ingérés par les cachalots.

toutes les recettes de Ambre gris
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur l'ambre gris? 

L'ambre gris est une concrétion du cachalot provenant de l'interaction des sécrétions biliaires et des aliments ingérés par les cachalots.
Il s'agit d'une substance très parfumée, solide et grasse, d'aspect cireux, inflammable d'une couleur variant du gris au noirâtre et à l'odeur spécifique.
On le trouve sur les côtes de la Nouvelle-Zélande, de l'Est de l'Inde, de l'Afrique de l'Est et du Sud, de Madagascar, du Brésil et de la Norvège, entre autres, après qu'il est flotté plus ou moins longuement sur la mer, grâce à sa faible densité. La taille des blocs d'Ambre gris est très variable.


Historique

Jusqu'à la Renaissance, l'ambre se récoltait à la surface des mers.
Avec la chasse à la baleine, on découvrit lors du dépeçage des cétacés que l'ambre natif se formait dans l'intestin des cachalots, avec une accumulation pouvant atteindre 400 kg. Mais de telles concentrations sont cependant pathologiques et indiquent que l'animal à dû décéder d'une occlusion intestinale.
Dès le XVe siècle, l'ambre gris fut commercialisé en Europe et on le payait à son poids en or, bien que les échantillons ne fussent alors que de qualité très aléatoire.


Utilisation de l'ambre gris

Les chinois furent les premiers à l'utiliser comme aromate.
Pendant tout le Moyen-Âge , on s'en servit dans les ragoûts, les tourtes, les crèmes et les confitures.
Richelieu était particulièrement friand de pastilles à l'ambre.
Le chocolat chaud à l'ambre était encore une boisson très appréciée au XVIII e siècle;  on lui attribuait des vertus aphrodisiaques et reconstituantes.
Au Maroc, la tradition veut qu'on utilise l'ambre gris avec le thé. En effet, un petit morceau d'ambre gris est collé dans le couvercle de la théière et le thé prend l'arôme de l'ambre gris pendant plusieurs mois.


Santé, régime

A l'origine, l'ambre gris a une odeur organique désagréable. Ce n'est qu'après exposition à la lumière et aux éléments pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, qu'il prend sont odeur définitive, chaude, animale et rappelant le tabac. De plus, il fixe d'autres parfums.
On l'utilise dans la fabrication du parfum pour fixer et rehausser d'autres parfums plus fugitifs comme les parfums fleuris légers.
On en trouve dans  les parfums de la famille "ambré" ou "oriental", comme l'Ambre antique de Coty en 1905 ou Shalimar de Guerlain en 1925.
En raison de son coût, il est le plus souvent remplacé par un substitut de synthèse.
L'ambre gris est rare et son utilisation en parfumerie est très ancienne.
On peut désormais le synthétiser chimiquement il est interdit de le commercialiser depuis les accords de Washington.
Le produit de base extrait de l'ambre gris naturel en parfumerie est l'ambre pur. Elle peut être boisée, sèche, balsamique, fleurie ou proche du tabac, avec un effet aphrodisiaque. L'ambre gris, ou désormais sa forme synthétique, forme la note de base typique des compositions de parfumerie.
L'ambre gris s'utilisait autrefois brulés en encens, et à travers l'inhalation des molécules aromatiques portées par la fumée qui entraient dans la circulation sanguine ou en fumigations comme en ingestion, l'effet médical des phéromones de l'ambre gris agissaient comparativement comme une cure moderne d'oestrogènes.
L'ambre gris comme toutes les autres matières aromatiques animales est un phéromone et son odeur agit directement sur le système hormonal a travers la stimulation olfactive, sans aucun contact physique.
L'ambre gris est couramment utilisé en Asie dans la préparation de médicaments ayurvédiques et Unani pour des préparations contre l'épilepsie et certains dysfonctionnements du système nerveux.




Publicité

Publicité