Recettes et fiches cuisine > margose : toutes les recettes > margose

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Margose

La margose, Momordica charantia, famille des cucurbitacées également appelée momordique, pomme de merveille, poire balsamique, concombre africain, courge amère, melon amer ou encore mangé coolie aux Antilles françaises

toutes les recettes de Margose
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur la margose?

La margose, Momordica charantia, famille des cucurbitacées également appelée momordique, pomme de merveille, poire balsamique, concombre africain, courge amère, melon amer ou encore mangé coolie aux Antilles françaises. Il s'agit d'une plante grimpante de la famille des cucurbitaceae, donc apparentée à la courge et cultivée dans les pays chauds pour son fruit comestible bien que très amer.
Cette plante herbacée rampante peut grimper jusqu'à plus de deux mètres de hauteur. Elle est pourvue de vrilles et ses feuilles alternes sont longuement pétiolées.
La margose ressemble à un gros cornichon avec beaucoup de plis, comme ridé, qui mesure de 6 à 10 cm environ, est d'abord verte puis devient jaune en murissant. Ensuite elle se dessèche et sa peau s'épaissit, se déchire et laisse apparaître une pulpe rouge enveloppant des graines plates et blanches.


Parlons cuisine

La margose est bien trop amère pour être consommée crue. 
Elle est cuite à la vapeur dans la cuisine chinoise ou intégré dans une recette traditionnelle : le porc au melon amer qui se cuisine avec du porc, des oignons, du gingembre, de la sauce aux haricots noirs et du melon amer.
Dans la cuisine japonaise, notamment celle d'Okinawa, la margose est préparée sauté à la poêle avec du tofu et de la viande.
Dans la cuisine réunionnaise, ou on l'appelle "margoze", on peut trouver une variété peu amère que les réunionnais appellent "Margoze de l'Inde". Elle est préparée cuite en carry et quelquefois ajoutée aux salades pimentées.
Excellente en marinade.

Choisir et préparer

Choisissez une margose plutôt ferme, de couleur verte, avec un morceau de pédoncule, qui favorisera sa conservation. Pour la préparer, il faut la peler et retirer ses graines puis la couper en deux, la faire blanchir quelques minutes pour en atténuer son amertume.


Santé, régime

Propriétés de la margose

Aux Antilles françaises, en Chine et en Inde, on utilise surtout la margose pour ses vertus médicinales, en infusion contre le diabète.
En Haïti, on l'utilise en infusion pour traiter la majorité des démangeaisons.
Les graines de la margose sont utilisées comme vermifuge en médecine traditionnelle.
Les feuilles, préparées en infusion luttent contre la diarrhée.

La valeur énergétique moyenne de la margose est de 25, 90 calories, soit 1 g de protéines, 0.17 g de lipides et 3.7 g de glucides.
Elle contient également des fibres (2.8 g), du calcium (19 mg), du fer (0.43 mg), du magnésium (17 mg), du phosphore (31 mg), du potassium (296 mg), du sodium (5 mg), du zinc (0.8 mg), du cuivre (0.03 mg), du manganèse (0.09 mg), du sélénium (0.2 µg), du béta-carotène (190µg), de la vitamine C (84 mg), de la vitamine B1 (0.04 mg), B2 (0.04 mg), B3 (0.4 mg), B5 (0.21 mg), B6 (0.04 mg).




Crédits photos : Fotolia

Publicité

Publicité