Recettes et fiches cuisine > quassia : toutes les recettes > quassia

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Quassia

Le genre Quassia regroupe des plantes dicotylédones.

toutes les recettes de Quassia
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur le quassia?

Le genre Quassia regroupe des plantes dicotylédones.

Quassia amara : appelé également Quassia amer, Bois amer, ou encore Quassia de Surinam,  famille des Simaroubacées, est un petit arbre de 4 à 6 m de haut, d'Amérique tropicale, cultivé pour son bois et utilisé en médecine traditionnelle comme fébrifuge. L'écorce est jaunâtre. Les feuilles sont alternes, à pétiole. Les fleurs, composant des grappes allongées, sont grandes, tubuleuses, à corolle rouge écarlate. Le fruit, noirâtre, est formé de 5 drupes ovoïdes groupées en masse, contenant chacune une noix à graine.
Le quassia pousse  à proximité des points d'eau. Il fleurit quasiment toute l'année et préfère les sols riches et humides. L'écorce se récolte toute l'année.

Quassia undulata : on le trouve du Sénégal jusqu'au Kenya, et vers le sud jusqu'à la Zambie et l'Angola. Le bois (nom commercial : effeu) se prête surtout à la construction intérieure, en raison de sa faible durabilité, et à la fabrication de caisses d'expédition, de maquettes, de contreplaqué, d'instruments de musique, de jouets, de tabourets, de sculptures, de pirogues, etc. On l'utilise également dans l'industrie papetière. Le fruit serait consommé, bien que diverses sources affirment qu'il n'est pas comestible. Les graines et l'huile des graines servent à fabriquer du savon. Une pâte d'écorce bouillie et de graines écrasées sert au Nigeria de pommade capillaire. Le tourteau de graines se mange. C'est également un arbre ornemental, mellifère, et parfois source de fourrage. On l'utilise dans la médecine traditionnelle africaine pour divers maux (fièvre, toux, maux d'estomac, varices, énurésie, poux, etc.). Arbre pouvant atteindre 40 m de haut, droit. Surface de l'écorce lisse ou fissurée, grise, se desquamant, écorce interne blanche à jaune-brun et fibreuse. Feuilles alternes, folioles de 8 à 40 cm de long. Fleurs unisexuées ou bisexuées, blanches à jaunâtres, odorantes. Fruit constitué de 1 à 3 drupes oblongues contenant une graine.

Quassia de la Jamaïque : Picrasma excelsa. Originaire des Antilles et d'Amérique centrale. Cultivé pour ses vertus médicinales (tumeurs et paludisme). Arbre de 12 à 15 m, à tronc épais et droit, écorce gris clair, d'aspect rappelant le frêne, branches étalées aux feuilles alternes, folioles ovales-oblongues de 4 à 8 cm de long. Cymes de fleurs de petite taille, vert jaunâtre, mâles ou hermaphrodites, le fruit est une drupe noirâtre.

Et de nombreuses autres espèces...


Origine

Cuassi était le nom d'un esclave originaire de Guyane qui, en 1756, dévoila son secret pour guérir les fièvres à un officier hollandais qui l'avait protégé. Il s'agissait du quassia.


Parlons cuisine

Le quassia est utilisé traditionnellement pour préparer des apéritifs et des toniques.
Le principe amer extrait du quassia, la quassine, sert à parfumer des boissons gazeuses (bitter).


Santé, régime

Propriétés du quassia

Apéritive-Eupeptique-Stomachique-Tonique-Vermifuge-Laxatif-Parasiticide-Anthelmintique.

Le Quassia amara 

Il contient de la vitamine B1, des coumarines, des principes amers.

On utilise les feuilles et l'écorce de la plante. Pour teinture, tisane, vin de quassia.

On l'utilise pour fabriquer la quinquina de Cayenne, ou tisane de quassia (réalisée à partir des feuilles du Quassia amara), pour lutter contre le paludisme. La substance active a été découverte en 2006 : il s'agit de la simalikalactone D.
In vitro, cette molécule empêche le micro-organisme Plasmodium falciparum, responsable de la maladie, de se multiplier.
Elle est également active, in vivo, chez les souris infectées.
L'un des principes actifs, la quassine, est un insecticide inoffensif pour les animaux domestiques, l'homme et n'affecte pas les insectes utiles. Soluble dans l'eau , c'est un produit systémique utilisé essentiellement contre les insectes suceurs (pucerons). Dès la deuxième moitié du XIXe siècle, les jardiniers commencent à l'utiliser. Ils laissent tremper 100 g d'écorces de quassia dans 1 litre d'eau pendant un jour complet, puis ils filtraient la préparation. Ils y ajoutaient 10 g de savon noir. L'eau de trempage était alors pulvérisée contre les pucerons des arbres à noyaux.

La quassine est une substance amère, cristallisée, utilisée comme apéritif, tonique ou stimulant digestif. La quassine cristallise en prismes blancs opaques. On utilise la toxicité de la quassine contre les parasites, en particulier les oxyures.

Attention : A forte dose, la plante devient toxique et engendre des convulsions et des douleurs stomacales. Déconseillé pendant la grossesse et les menstruations.

Le quassia de la Jamaïque

Composants de la plante :
- Quassinoïdes, dérivés de la brucéantine
-
Dérivés terpéniques : picrasmine, identique à la quassine de Quassia amara.

Anti-cancéreux, activité antitumorale vis-à-vis de leucémies, tumeurs de la peau et du côlon.
Anti-ulcéreux.



Recettes à découvrir


Crédits photos : Fotolia

Publicité

Trucs et astuces

Comment vitaminer et protéger les plantes des pucerons ?

Cure de vitamines si votre plante s'affaiblit : versez une cuillère à soupe ou 2 d'huile d'olive dans la terre pour lui redonner des forces. En plus de nourrir votre plante, ce traitement naturel lutte contre les pucerons !

Tous les trucs et astuces

Publicité