Recettes et fiches cuisine > aegle : toutes les recettes > aegle

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Aegle

Le Bael, Aegle marmelos, famille des Rutaceae, est un arbre tropical aromatique et épineux.

toutes les recettes de Aegle
Traduire/Translate this fiche de cuisine

L'arbre porte plusieurs noms communs comme "Fruit de Beli", "Cognassier du Bengale", "Orange-miel", "Vilvon", "Pommier du Bengale", "Arbre à marmelos", "Oranger du Malabar", etc...

Que savons-nous sur l'Aegle?

Le Bael, Aegle marmelos, famille des Rutaceae, est un arbre tropical aromatique et épineux, de taille moyenne (8 à 12 m), originaire de l'Inde orientale, voisin du citronnier, dont les fruits, qui ressemblent à des oranges moyennes, sont assez parfumés.
Les Indiens les nomment bilva ou mahura, bilwa, bel, kuvalam, madtoum...
Cet arbre fruitier est l'unique espèce du genre Aegle. Il pousse naturellement dans les forêts sèches des plaines et des collines à une altitude de 250 à 1200 m au sud et au centre de l'Inde, en Birmanie, au Pakistan et au Bangladesh. On le trouve également au sud du Népal, au Sri Lanka, et dans les forêts mixtes de diptérocarpes de la péninsule indochinoise (Myanmar, Viêt Nam, Laos, Cambodge, Thaïlande).
Il est largement cultivé en Inde, essentiellement près des temples à cause de son statut d'arbre sacrée du dieu Shiva.
Plusieurs spécimens sont maintenues à travers le monde dans les collections de Citrus.
Le bael pousse lentement. Son tronc est assez court et mince. Les branches courtes portent de nombreuses épines de plus de 3 cm de long à la base des feuilles.
L'écorce est grise-bleutée et se détache en plaques.
Une gomme, ressemblant à la gomme arabique s'exsude des blessures en longs fils se solidifiant naturellement. Cette gomme à un goût sucré mais est irritant pour la gorge.
Les feuilles alternes naissent solitaire ou par bouquets de deux ou trois. Elles sont brillantes, marrons-roses.
Les fleurs sont odorantes et apparaissent d'avril à juillet (en Inde) en petits pannicules érigés sur les jeunes branches.
Les fruits sont mûrs au bout d'un an. Ronds, ovales ou piriformes, d'un diamètre moyen de 5 à 7.5 cm chez les sujets sauvages peut atteindre 20 cm chez certains spécimens de culture.
Ils sont gris-vert avant maturité et deviennent jaune-orange à parfait mûrissement. Ils sont recouverts d'une coque ligneuse de 3 mm d'épaisseur, plus ou moins dure selon les variétés avec des glandes contenant une huile aromatique.
L'intérieur est divisé en 8 à 20 segments triangulaires délimités par une mince peau parcheminée orange foncée contenant une pulpe orange, pâteuse et résineuse, sucrée, aromatique et plus ou moins astringente.
Dans la pulpe, 10 à 15 graines ovales aplaties d'environ 1 cm de long couvertes de poils fibreux chacune enclose dans un sac remplie d'un mucilage, transparent et aromatique se solidifie en séchant.
Sa culture exige une saison sèche prolongée pour fructifier.
Il supporte tous type de sol depuis les sols saturées d'eaux jusqu'aux sols secs, de pH5 à 8, sols riche et profonds aussi bien que pauvre et rocheux ou argileux. En Inde, on dit qu'il pousse là ou aucun autre arbre ne peut vivre.
Les exigences en température sont également très large. Au Punjab, il pousse jusqu'à 1200 m d'altitude ou les températures atteignent jusqu'à 50°C à l'ombre en été et peuvent descendre jusqu'à -8°C en hiver.
Généralement les fruits sont récoltés quand ils sont de couleurs jaune-vert et sont gardés au moins une semaine jusqu'à atteindre une couleur jaune et que la tige se détache facilement du fruit.
Un arbre peut produire annuellement 150 à 200 fruits. Les arbres sauvages portent plus de 60 kg de fruits.


Variétés

L'arbre est usuellement propagé par semis et présente une forte variabilité.
12 variétés et cultivars ont été répertoriés en Inde :

'Kaghzi' : très estimé. Il possède de gros fruits avec une coque fine et peu de graines.

'Mitzapuri' : un des meilleurs. Sa coque est très fine, sa pulpe est de très bonne texture et s'avère excellente. Peu de graines. Elle est dépourvue de gomme.

NB 5 : le fruit est de taille moyenne, rond et à surface lisse à maturité. Sa chair tendre est excellente et contient un peu de mucilage. Cette variété est modérément fibreuse.

NB 6 : le fruit est de taille moyenne, rond et à surface lisse à maturité. Sa coque est mince. Cette variété contient peu de graines. Sa chair est tendre, avec un peu de mucilage et d'acidité moyenne.

Pant Shivani : de mi-saison. Sa forme est ovale, pèse environ 2 kg. Le fruit possède une coque mince de couleur jaune citron à maturité. La pulpe est blanche assez claire, d'excellente saveur. Elle contient une quantité moyenne de mucilage et de fibre.

Pant Aparna : c'est un cultivar tardif avec des fruits de 600 à 800 g. La coque est moyennement épaisse. La chair est jaune, faiblement acide, assez sucrée et de bonne saveur. Elle contient peu de graines, une faible quantité de mucilage et de fibre.

Et également : 'Azamati','Darogaji','Khamaria','Ojha','Rampuri'...


Parlons cuisine

Le fruit peut être consommé frais ou après avoir été séché.
Les Indiens les font cuire sous la cendre, car ils sont coriaces, puis les mangent avec du sucre.
On en fait également des confitures, de la gelée, du sirop et des pickles avec la pulpe des fruits pas tout à fait mûrs.
On la consomme beaucoup également en jus extrait par dilution de la pulpe avec de l'eau et du sucre parfois avec du tamarin.
C'est l'un des ingrédients du Sharbat, une boisson rafraîchissante dans laquelle la pulpe est mélangée à du lait et du sucre parfois du jus de citron vert.

L'infusion de fleurs sert aussi à la préparation d'une boisson rafraîchissante.

Pour être séché, le fruit peut être coupé en tranche puis exposé au soleil ou bien la pâte de pulpe est additionnée de sulfites, mêlée à 30% de sucre puis déshydratée à 50°C et pulvérisée avec adjonction d'acide ascorbique. Cette poudre est ensuite utilisée pour confectionner des boissons. Mais l'utilisation de ces préparations est plus souvent thérapeutique qu'alimentaire.


Conservation

Les fruits peuvent être conservés 2 semaines à 30°C et 4 mois à 9°C.


Santé, régime

Propriétés de l'Aegle

Antiseptique-Astringent-Carminatif-Expectorant-Stimulant-Gastrique

La valeur nutritionnelle moyenne de l'Aegle est de  137 calories soit 5.12 g de protéines, 0.39 g de lipides et 31.8 g de glucides.
Il contient aussi de l'eau (61.5 g), de la pectine (2.52 g), des tanins (0.21 g), du carotène (55 mg), de la thiamine (0.13 mg), du riboflavine (1.19 mg), de la niacine (1.1 mg) et de la vitamine C (900 mg).

Usage thérapeutique

La pulpe séchée sert à l'infusion d'une tisane utilisée contre la diarrhée, la dysenterie, les flatulence, les parasitoses intestinales, la sécheresse des yeux et le rhume.
C'est un antidote très efficace contre la constipation chronique.
Les fruits non mûrs et moitié-mûrs améliorent l'appétit et la digestion.
Le fruit mûr traite la dyspepsie, il décongestionne les poumons, s'utilise pour la fièvre typhoïde et la tuberculose.
Les racines et l'écorce de l'arbre sont employées dans le traitement de la fièvre et de la malaria.
Les racines sont employées pour traiter la douleur et les palpitations cardiaques.
Le mucilage réduit de manière significative le taux de sucre dans le sang.



Recettes à découvrir


Crédits photos : Fotolia

Publicité

Trucs et astuces

Utiliser le thé jusqu'au bout !

Les feuilles de thé, après avoir infusé, peuvent être incorporées au terreau de vos plantes, C'est un excellent engrais.

Tous les trucs et astuces

Publicité