Recettes et fiches cuisine > agave : toutes les recettes > agave

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Agave

L'agave, famille des asparagaceae, compte de nombreuses espèces.

toutes les recettes de Agave
Traduire/Translate this fiche de cuisine

"Agave"  vient du grec αγαυος, qui signifie "digne d'admiration". C'est un nom masculin.

Que savons-nous sur  l'agave?

L'agave, famille des asparagaceae, compte de nombreuses espèces.
Ils sont connus sous d'autres noms comme "pita", "maguey" ou encore "cabuya".
Ils sont originaires du continent américain, principalement du Mexique mais aussi du sud-ouest des États-Unis, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud.
Ces plantes forment une rosette de feuilles épaisses, succulentes, se terminant par une pointe acérée et présentant des bords épineux. Les feuilles sont pourvues de stomates (pores) qui limite l'évaporation provoquer par l'air sec du désert.
Les agaves ont une croissance lente et il faut plusieurs années avant qu'ils ne fleurissent.
C'est une espèce monocarpique (qui ne fleurit qu'une seule fois avant de mourir), dont la grande hampe florale (jusqu'à 8 m de haut pour l'Agave americana) porte en général de nombreuses fleurs tubulaires. Sa multiplication est assurée par les graines et aussi par des rejets ou des bulbilles à la base de la rosette, dans un rayon d'un ou deux mètres, tout au long de sa vie et au moment de sa disparition après sa floraison.
Cette plante emmagasine l'eau dans les cellules des tiges, des feuilles charnues pour pouvoir survivre durant les périodes de sécheresse.


Les tiges de l'agave séchées servent à fabriquer des sortes de flutes .

Historique

Les premiers agaves furent ramenés par les espagnols et les portugais au 17 ème siècle.
Au XVIII ème siècle, ils commencèrent à être plantés le long des côtes méditerranéennes, puis introduits dans les parcs et les jardins de l'Europe.


Le saviez-vous?
Des feuilles de l'agave, on tire des fibres textiles comme le sisal et le chanvre de Tampico.

Quelques espèces

Agave americanaAgave americana : espèce la plus connue, appelée parfois "maguey" (au Mexique), "Aloes Americain Aloe" (bien qu'il ne fasse pas partie de la famille des Aloe), ou encore "plante centenaire" par allusion à sa longévité. Le délai nécessaire à sa floraison est de plusieurs années, mais cela dépend de la vigueur de la plante, de la richesse de son sol et du climat. Introduit en Europe au milieu du XVIe siècle, il s'est répandu dans le milieu naturel tout autour de la Méditerranée, bien qu'il craigne les fortes gelées. On le cultive pour son bel aspect, avec une bande jaune sur la bordure des feuilles pour la variété marginata, ou une bande blanche dans le centre des feuilles pour la variété médio-picta, ou encore aux feuilles glauques et aux bords jaunes pour la variété picta. Fleur crème, hauteur 2 m.

Agave attenuataAgave attenuata : originaire du centre du Mexique, mais rare dans son habitat naturel. Contrairement à la plupart des espèces d'agaves, Agave attenuata a une hampe florale courbe dont elle tire un de ses nombreux surnoms "Agave queue de renard". Cet agave est également cultivé comme une plante de jardin car contrairement à beaucoup d'agaves, il n'a pas de fortes épines. On lui donne encore le nom "d'agave à cou de cygne". Il forme des touffes de rosettes de feuilles vert-gris, sans épines terminales. En vieillissant, chaque rosette se retrouve au bout d'un tronc pouvant atteindre plusieurs dizaines de centimètres. L'inflorescence de cet agave est particulièrement décorative.

Agave tequilana ou Agave bleuAgave tequilana : ou Agave bleu. Il est utilisé pour la production de la boisson nationale appelée Tequila. La pollinisation de l'agave bleu dépend exclusivement d'une chauve-souris Leptonycteris nivalis, une glossophagine nectarivore.

Agave augustifolia : originaire du Mexique et présent aux États-Unis. Agave en forme de boule. On l'appelle "choka baïonnette" à La Réunion.

Agave bracteosa :  fleurs blanche-brune. Originaire du Mexique et de la Californie. Il est ainsi nommée à cause de ces feuilles tombant vers le bas et qui évoquent les pattes d'une araignée.

Agave cantala : rosette d'environ 2.5 m qui développe un tronc de quelques décimètres. Feuilles raides. Marge garnie d'épines rouge sombre.

Agave chrysoglossa : originaire de l'État de Sonora, Mexique. Rosette ouverte qui atteint 2.4 m de diamètre sur un tronc court. Feuilles fines, longues, recourbées et relevées, assez rigide. Cet agave est vert clair à gris bleuté. Marges cornées, brun orangé, forte, souvent tordue. Agave peu courant.

Agave filiferaAgave filifera : appelé également Agave filamentosa. Agave très poilu d'où son nom vernaculaire "agave poilu". Il est petit, ne dépasse pas les 40 cm de haut et 50 cm de large. En revanche, sa hampe florale mesure de 2 à 4 m. Ses fleurs sont jaunes ou violettes.

Agave ghiesbreghtii : originaire de quatre petites aires groupées au Sud du Mexique et sur la frontière Mexique-Guatemala. Feuilles élancées, élargies en leur milieu, concaves, bordées d'une marge continue couleur noisette à épines. Agave vert vif ou vert jaune. De 0.30 à 0.90 m de hauteur.

Agave lophanta : pousse dans la région côtière à l'ouest du Golfe du Mexique. 50 à 60 cm de diamètre, et 60 cm de haut, de couleur variable mais généralement vert sombre à marge et dents blanches. En forme de rosette de feuilles charnues et rigides, une hampe érigée de fleurs jaune à vertes en entonnoir regroupées, de 2 m de haut, en été.

Agave nana :  originaire du sud-est du Mexique, très décorative, de forme hérissée régulière. Feuilles fines, de couleur vert glauque, fleur blanche, 0.40 m de hauteur à maturité.

Agave nigra : originaire des zones désertiques d'Amérique centrale, cette espèce serait l'hybride naturel entre Agave victoriae-reginae et Agave asperrima. Les feuilles sont raides, dressées, triangulaires, sans dents marginales, terminées par une forte épine de couleur violette. Fleur blanche.

Agave potatorum : originaire des États de Puebla et Oaxaca au Mexique, entre 1300 et 2300 m d'altitude. Espèce assez variable qu'il n'est pas facile d'identifier jeune et parfois adulte. En effet, sa rosette peut être compact ou très ouverte. Cet agave ne dépasse pas les 80 cm de diamètre. Les feuilles sont vertes, grises ou glauques, pruineuses, courtes lancéolées ou ovales. Les marges sont généralement ondulées à fortement crénelées, munies de fortes épines recourbées en tous sens. La spination est couleur noisette à grise chez les vieilles plantes et les feuilles extérieures, rougeâtre chez les jeunes plantes. L'épine terminale de 3 à 4 cm de long est étranglée à la base, canaliculée à plane sur le dessus, généralement carénée dessous vers le sommet.

Agave sisalana : appelé également "sisal". La plante est originaire de l'est du Mexique où on la trouve également sous l'appellation de henequén. Sisal est également le nom de la fibre, extraite des feuilles de cette plante. Très résistante, cette fibre sert à la fabrication  de cordage, de tissus grossiers et de tapis. Son nom provient de la ville de Sisal, située dans l'état mexicain du Yucatán. C'est à partir du port de Sisal, qu'étaient expédiées les fibres dans le monde entier. Cette fibre était bien connu dans les années 1970 par les agriculteurs européens sous forme de ficelle qui servait à lier les bottes de foin.

Agave echinoïdes: appelé également "Agave oursin", originaire du Mexique. Rosette de feuilles plates, vertes, courbées à l'intérieur, pointues, terminées par un aiguillon. Hampe recourbée de 4 m de haut. Hauteur : 60 cm.

Agave victoriae-reginaeAgave victoriae-reginae : il porte le nom de la Reine Victoria qui a régné en Angleterre au XIXe siècle. En général, il forme des rosettes compactes de 30 cm environ, une taille inférieure à celle des autres espèces. Les feuilles sont courtes, rigides, épaisses, vertes foncées, terminées en pointe de une à trois épines. Par contre, il n'y a pas d'épines sur le bord des feuilles à l'inverse de la plupart des agaves. Les feuilles portent des bandes blanches sur le côté qui rendent l'espèce facilement identifiable. Apprécié comme plante ornementale (forme de polyèdre géométrique régulier). Originaire du désert de Chihuahua au Mexique.

Agave ferox :ou Agave salmiana var. ferox. Il doit son nom à ses feuilles très épaisses et rigides, ainsi qu'à ses épines longues (jusqu'à 8 cm) et très acérées. Originaire du Mexique.

Agave geminiflora : agave à fleurs germinées. Synonyme de Agave schottii Engelm. Agave de 0.70 cm à 1 m. originaire du Mexique. Feuilles très piquantes. Port en touffes.

Agave cerulata : originaire de la basse Californie. Il est assez facile à reconnaître grâce à sa taille moyenne, sa couleur bleu ciel uniforme (d'où son nom), ses feuilles épaisses assez linéaires, creusées en gouttière et ses épines petites perchées sur une minuscule excroissance. Les feuilles se rétrécissent régulièrement de la base vers l'extrémité et mesurent de 30 à 50 cm de longueur.

Agave deserti : plante géophyte des régions désertiques de la Californie du Sud, de l'Arizona, de la Basse-Californie. Plante de taille moyenne (60 cm de diamètre pour 50 cm de haut). Cet agave est de couleur gris-bleu, les feuilles sont souvent relevées à leur extrémité. Il possède des épines latérales et une épine terminale longue. A ne pas confondre avec certaines formes de l'Agave cerulata auquel il est apparenté. Il ressemble aussi à Agave chrysantha mais les feuilles de ce dernier sont moins épaisses.

Agave horrida : originaire du Mexique. Son aire de répartition est scindée en deux, l'une dans le petit État de Morelos (Agave horrida horrida) et l'autre dans l'État de Veracruz (Agave horrida perotensis). Il mesure de 30 à 50 cm de large et de 50 à 100 cm de haut. La rosette est dense, les feuilles sont elliptiques, lancéolées, dressées et concaves. Elles sont vert sombre à vert clair. Les marges sont un peu mamelonnées, engainées d'un liseré corné portant une forte dent plane sur chaque mamelon. Une bande longitudinale à peine plus claire marque parfois l'axe médian de la feuille. La marge et les dents sont blanchâtres chez les vieilles feuilles, brun-rouge à orangé vif, chez les nouvelles.

Agave lechuguilla : répandu sur une vaste aire occupant tout le centre du Mexique. Petit agave vert vif , glauque ou parfois bleuté, qui possède un tronc. Taille : 60 à 80 cm de diamètre pour 1 m de haut. Cet agave possède assez peu de feuilles. Elles sont dressées et présentent des extrémités courbées toutes dans la même direction. Les feuilles sont étroites, en gouttière, margées d'un liseré blanc ou couleur noisette chez les jeunes feuilles. Ce liséré est garni de petites épines de même couleur que lui. L'envers des feuilles est marqué de petits traits vert sombre longitudinaux.

Agave palmeri : originaire du Nord du Mexique et du Sud de l'Arizona et du Nouveau Mexique, entre 1000 et 1800 m d'altitude. De taille moyenne, ne dépassant pas 1.2 m de diamètre. Feuilles souples et érigées, en gouttières à dos bien rectiligne, plus larges en leur milieu et étranglées vers la base. Elles sont de couleur gris-bleu à gris-vert parfois marquées de stries transversales. Épines latérales parfois petites, parfois très développées. L'épine terminale est brun-rouge, brun-clair puis grise avec l'âge mesure de 5 à 6 cm.

Agave shawii : originaire du versant Ouest de la Basse Californie au pied de la Sierra de San Pedro Martyr. Rosette dense et régulière. Taille : 50 à 60 cm de diamètre. Feuilles presque triangulaires, concaves, au dos arrondi. Couleur allant du gris vert au vert tendre glauque. Le coeur est pruineux et blanchâtre. Les marges sont souvent continues dans la moitié supérieure de la feuille. Elles sont rose carmin, dentées finement. Les vieux sujets développent un tronc de 1 à 2 m, souvent couché.

Agave vilmoriniana ou agave pieuvreAgave vilmoriniana : appelé également "Agave pieuvre". Son nom trouve son origine dans ses feuilles non épineuses, courbées et enroulées à la manière des tentacules d'une pieuvre. On la rencontre sur les falaises rocheuses au nord-ouest du Mexique, au sud du Sonora et dans les États du Sinaloa, du Jalisco et de Aguascalientes. Espèce riche en saponine et dans certaines régions les fibres des feuilles coupées et séchées sont utilisées pour confectionner des brosses naturellement savonneuses.


Parlons cuisine

Dans l'agave, les fleurs, les feuilles (riches en sève surtout au printemps), les tiges florales (torréfiées, elles sont sucrées comme de la mélasse) et la sève (aguamiel) sont comestibles.

Le sirop d'agave, jus d'agave, tequila à l'agave...
L'agave entre dans de nombreuses recettes.
Il est un excellent substitut au sucre blanc, c'est un sucre naturel issu de l'extraction de la sève de cactus, les agaves. L'agave bleu, contient le plus de fructose.
Le sirop  d'agave est également appelé "nectar d'agave", "eau de miel" ou "aguamiel" car il s'avère plus liquide que le miel. On peut l'utiliser pour sucrer les boissons chaudes ou froides comme le thé vert ou le thé glacé car il se dissout bien, même dans les liquides froids.
Mais il sucre également les yaourts, les pâtisseries, les fromages blancs, il adoucit les smoothies et les jus de fruits frais, il sert de garniture à vos crêpes et fait briller vos décorations pâtissières en nappant tout vos fruits ou en décorant vos crèmes pâtissières, chantilly, chiboust, etc...

Avant l'arrivée des Espagnols, les amérindiens produisaient le pulque (ou Octli) une boisson faiblement alcoolisée par fermentation du suc de Agave atrovirens prélevé en coupant la hampe florale. Il contient 12 à 15% de sucre.


Santé, régime

Propriétés de l'agave

L'agave americana à des feuilles qui contiennent de l'hécogénine.
Le coeur de la plante de l'agave est utilisé dans les pharmacopées traditionnelles pour ses propriétés antifébriles, antiseptiques, tonique, diurétique.
Au Mexique, la teinture de feuilles fraîches sert de traitement contre le scorbut, les gonorrhées et la rage.
Le sirop d'agave est utilisé comme antibactérien pour soigner les maladies de peau.
Les feuilles d'agaves prises par voie orale sont utilisées pour traiter la constipation et l'excès de gaz.
Les racines, prises par voie orale, traitent  l'arthrite.
Le sirop d'agave contient du fer, du calcium, du potassium, du magnésium, des sels minéraux et de la silice.

Attention, le jus de nombreuses espèces d'agaves peut provoquer, par contact cutané, une dermatite, due à des agents irritants contenus dans le suc de la plante : oxalate de calcium, saponine irritante.

Le mal de agaveros est une dermatite irritative dont souffrent, au Mexique, les travailleurs manipulant des agaves pour la fabrication de la tequila.
On rapporte en Europe des cas de dermatite purpurique chez des jardiniers ayant coupé des agaves à la tronçonneuse.



Recettes à découvrir


Crédits photos : Fotolia

Publicité

Publicité