Recettes et fiches cuisine > krachaï : toutes les recettes > krachaï

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Krachaï

Le krachaï, Boesenbergia rotunda, famille des Zingiberaceae, appelé également "gingembre aromatique" est une plante aromatique.

toutes les recettes de Krachaï
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur le krachaï?

Le krachaï, Boesenbergia rotunda, famille des Zingiberaceae, appelé également "gingembre aromatique"," curcuma rond" . Krachaï est le nom thaïlandais de cette racine aromatique. Elle est connue sous le nom de "Temu kunci" en Indonésie. Elle est largement utilisé dans la cuisine javanaise en Indonésie.
Le krachaï est consommé en Thaïlande, en Inde, en Indonésie, en Malaisie, au Sri Lanka. Il est cultivé de l'Inde à la Chine et en Asie du Sud Est.
C'est une plante herbacée d'environ 50 cm à rhizome jaune vif, ovale allongé et constitué de fortes racines. Les feuilles, de 4 à 5 comportent un nervure rouge, un ligule avec 2 rainures d'environ 5 mm. Les pétioles, de 7 à 16 cm de long, forment un canal. Le limbe de forme elliptique est vert sur les deux surfaces. La fleur émerge de l'intérieur de la tige. Le krachaï possède un spathe conique, des sépales de 1.5 à 2 cm, des pétales qui forment un tube de 4.5 à 5.5 cm et des lobes de 1.5 à 2 cm. Les fleurs sont parfumées. La floraison indonésienne à lieu en juillet et août.
On trouve le krachaï principalement dans les forêts épaisses à une altitude d'environ 1 000 m.


Parlons cuisine

Le krachaï, également appelé "petits doigts" en raison de ses longues racines brunâtres semblables à des doigts est apparenté au gingembre, au galanga. Sa chair est jaune. Il est plus doux que celui-ci et sa saveur relevée et fraîche met en valeur les plats de poisson. Il colore légèrement les préparations culinaires et possède une saveur légèrement piquante et un peu terreuse.
Il s'accommode particulièrement bien avec les poissons et les fruits de mer.
Rincer le krachaï soigneusement avant de le peler. Puis piler sa chair avant de l'ajouter à vos plats (curry, soupes).
Le krachaï convient très bien pour masquer le goût de certains poissons ou fruits de mer un peu terne.
Il est l'un des principaux ingrédients des pâtes de curry thaïlandaises et des curry de poisson. Il est indispensable dans l'amok.
Il est utilisé dans les pâtes kroeung de la cuisine cambodgienne et s'appelle k"cheay.
Dans l'ouest, on l'utilise en condiment ou surgelé. On le confond parfois avec le Petit galanga (Alpinia officinarum), qui est aussi de la famille des Zingiberaceae.
A Java, les jeunes pousses sont consommées avec du riz. Les feuilles servent à confectionner des papillotes pour cuire le tempeh (gâteau de soja fermenté).
On le trouve de plus en plus souvent frais, mais également en saumure.


Santé, régime

Propriétés du krachaï

En Meitei, on l'appelle yai-macha et la racine est utilisée dans le traitement de l'angine et des troubles gastriques. La poudre de racine s'utilise en cas de dysenterie.
Dans le sud-est de l'Asie, il semblerait que les feuilles servent d'antidote pour certains poisons.

Stomatique, carminative, tonique post-partum.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment éviter que vos épices s'éparpillent dans tous le plat de cuisson?

Lorsqu'on cuisine avec de nombreuses épices, elles s'éparpillent dans tous le plat de cuisson. Pour éviter de retrouver de petit fragments désagréables au goût intense, dans la bouche, réunissez toutes les épices dans une mousseline (nouée).

Tous les trucs et astuces

Publicité