Recettes et fiches cuisine > caloupilé : toutes les recettes > caloupilé

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Caloupilé

Le caloupilé (ou kaloupilé), Murraya koenigii, famille des Rutacées est un arbre de 4 à 10 mètres de hauteur.

toutes les recettes de Caloupilé
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur le caloupilé?

Le caloupilé (ou kaloupilé), Murraya koenigii, famille des Rutacées est un arbre de 4 à 10 mètres de hauteur, à tronc et branches d'une grande finesse. Les feuilles sont luisantes, vert foncé, de forme pennée) 11-21 feuillets opposés disposés régulièrement de part et d'autre des branchiales. Ces feuillets sont très aromatiques. Les fleurs sont petites et blanches, parfumées. Les fruits sont des baies noires et brillantes comestibles, mais leurs graines sont toxiques.

Son nom scientifique, Murraya koeniggi, évoque les botanistes Johann König, un des premiers botanistes à avoir exploré l'Inde, et le suédois J.A. Murray, qui édita au XVIIIe siècle le Linnaeus Systema vegetablium. Il est aussi connu sous le nom de "feuille de curry". Il est originaire d'Asie tropicale plus particulièrement de l'Inde, et pousse à l'état sauvage en Thaïlande du nord et est cultivé en Malaisie. Il est peu répandu aux Antilles, alors que dans les jardins réunionnais et mauriciens il s'est acclimaté au point même de devenir envahissant.


Origine

Le caloupilé fut importé par les engagés indiens après l'abolition de l'esclavage dans l'île de la Réunion.


Danielle Mukherjee, dans son livre sur la cuisine indienne considère cette épice du pauvre comme "le complément indispensable de certaines préparations du sud de l'Inde, tel l'opuma".

Parlons cuisine

Le caloupilé est surtout utilisé dans la cuisine indienne, sri-lankaise et birmane. Il se rencontre dans tous les pays de l'Asie du Sud-Est, de l'Inde du Sud, la Birmanie, Thaïlande, Viet Nam.
La majorité des plats cuisinés au massalé à la Réunion comporte quelques feuilles de caloupilé pour en relever le goût.
Certains préparateurs de poudre de massalé incorporent des feuilles grillées et réduites en poudre dans leur condiment.
On utilise les feuilles fraîches frites avec l'oignon haché dans la première étape de la préparation de l'opuma.
On les utilise pour les préparations suivantes : 

Thoran : Plat qui se réalise avec toute sorte de légumes (chou, chou-fleur, haricots verts, etc.).

Le Vada : connu également sous le nom de vadai, wada ou encore vade est un en-cas savoureux (beignet salé et épicé) de l'Inde du Sud, généralement servi sur une feuille de bananier.

Le Rasam : est une soupe d'Inde du Sud. Elle est préparée avec du coulis de tamarin ou de tomate, du poivre et d'autres épices. Des lentilles ainsi que d'autres légumes peuvent lui être ajoutés. Cette soupe se mange seul ou accompagnée de riz. Dans un repas traditionnel, il fait suite au plat de sanbar (sauce à base d'épices et de légumes) et est suivi par le thayir sadam, une sorte de riz au yaourt. La principale différence entre le rasam et le sanbar provient de l'utilisation de tomates plutôt que du tamarin pour assurer l'acidité, ainsi que le degré de fluidité.

Le Kadhi : est une curry de yaourt

Au Cambodge, les Khmers font griller les feuilles à la flamme et les pilent dans un mortier pour préparer en soupe aigre appelé Maju Krueng.

Une à deux feuilles suffisent pour parfumer un curry. On peut utiliser les feuilles de caloupilé dans les plats végétariens, les marinades et les omelettes.

Source : wikipédia


Conservation

Les feuilles fraîches ont une durée de conservation très courte (pas plus de 24 h, et ne se conservent pas mieux au réfrigérateur). On peut les conserver plusieurs mois séchées, mais l'arôme est alors beaucoup moins prononcé.


Santé, régime

Propriétés du caloupilé

Les racines, l'écorce et les feuilles de l'arbre sont utilisées en médecine, en usage interne et externe.
En infusion, les feuilles feraient baisser la tension. Écrasées avec du son de riz, elles lutteraient contre les coliques.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment éviter que vos épices s'éparpillent dans tous le plat de cuisson?

Lorsqu'on cuisine avec de nombreuses épices, elles s'éparpillent dans tous le plat de cuisson. Pour éviter de retrouver de petit fragments désagréables au goût intense, dans la bouche, réunissez toutes les épices dans une mousseline (nouée).

Tous les trucs et astuces

Publicité