Recettes et fiches cuisine > aigremoine eupatoire

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Aigremoine eupatoire

L'aigremoine eupatoire, Agrimonia eupatoria, famille des Rosacées, est une plante herbacée vivace.

Traduire/Translate this fiche de cuisine

La tige de l'aigremoine eupatoire était utilisée pour ses propriétés tinctoriales (teinte jaune d'assez bonne qualité).

Que savons-nous sur l'Aigremoine eupatoire?

L'aigremoine eupatoire, Agrimonia eupatoria, famille des Rosacées, est une plante herbacée vivace nitrophile (qui préfère des sols ou des eaux riches en nitrates), rhizomateuse.
On lui donne également le nom " d'eupatoire des Anciens" et de "thé des bois".
Elle a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1753.

Sa tige est velue, rougeâtre, non ramifiée et possède une rosette basale de feuilles composées de 3 à 6 paires de folioles principales entre lesquelles s'intercalent des paires de folioles plus petites.
Les fleurs sont jaunes réunies en grappes terminales s'élevant jusqu'à 80 cm du sol.
Les fruits sont des akènes, marqués de sillons. Ils possèdent des poils crochus à leur sommet qui se détachent facilement.
L'aigremoine eupatoire fleurit de juin à septembre.
Cette plante est commune dans toute l'Europe. On la trouve principalement dans les lieux ensoleillés, au bord des chemins, dans les clairières et les prés.


Parlons cuisine

L'aigremoine eupatoire entra en 1476 dans la composition de l'eau d'arquebuse, une liqueur obtenue par la macération dans l'alcool d'aigremoine et d'armoise. Cette liqueur était fabriquée dans le monastère de Saint-Chef et était réputée pour être un puissant digestif, revigorant, fluidifiant du sang et antinauséeux.

Les feuilles et fleurs séchées d'aigremoine eupatoire sont utilisées pour faire du thé, des infusions.
Les jeunes feuilles se préparent en salade.
La plante séchée possède une saveur d'abricot.
On peut également les manger cuites, mais leur amertume est peu agréable.
Au Japon, les jeunes feuilles et jeunes pousses sont cuites puis mouillées dans de l'eau pour leur enlever leur amertume puis mangées en soupes miso, en vinaigrette ou avec du gomasio.
Les fleurs servent à décorer les plats.


Langage des fleurs : l'aigremoine eupatoire symbolise la gratitude, on l'offre à une personne en reconnaissance de ses services. Elle exprime aussi la confiance et la jovialité.

Santé, régime

Contient de la vitamine K et P, des flavonoïdes.

Propriétés : astringente, vulnéraire, anti-inflammatoire, cholagogue, antiaphonique.

On utilise l'aigremoine eupatoire principalement sous forme d'infusion, de poudre ou d'extrait sec. On utilise les sommités fleuries  de la plante récoltées en pleine floraison (juillet-août)

Usage interne : traitement des diarrhées légères, digestion lente et difficile, insuffisance veineuse et crises hémorroïdaires.

Usage externe : hygiène bucco-pharyngée (gargarismes), affections dermatologiques (antiprurigineux, collyres ophtalmologiques), effets décongestionnants sur les hémorroïdes et les problèmes circulatoires des membres inférieurs.

Tisane : Laisser infuser 2 c. à thé de sommités fleuries séchées dans une tasse d'eau bouillante durant 5 mn puis filtrer. Boire 3 à 4 tasses par jour.

Gargarisme : utiliser 1 c. à soupe de sommités fleuries pour une tasse d'eau. Porter à ébullition puis réduire le feu et laisser frémir une dizaine de minutes. Filtrer et laisser refroidir. Faire des gargarismes 2 à 3 fois par jour.

Compresses  : à réaliser dans les cas d'affections dermatologiques et les hémorroïdes. Réaliser une décoction de 5 c. à soupe de sommités fleuries pour une tasse d'eau. Porter à ébullition puis réduire le feu et laisser frémir 10 minutes. Filtrer, laisser refroidir puis appliquer en compresses avec un linge propre, 4 à 5 fois par jour.

L'aigremoine est une plante médicinale, anti-inflammatoire. Ses effets curatifs auraient été découverts par le roi Mithridate VI Eupator du Pont (123-63 avant J.-C.) et la plante lui doit son nom générique latin.

Effets indésirables : l'aigremoine eupatoire n'a pas de toxicité connue ou d'effet secondaire immédiat aux doses couramment utilisées. Toutefois, l'aigremoine eupatoire peut, chez les personnes sensibles, provoquer une photodermatose.

Interactions médicamenteuses 
Avec les hypertenseurs diurétiques : déclenchement d'une hypovolémie et d'une hypotension et difficulté à contrôler l'hypertension.
Du fait de la présence de vitamine K en quantité non négligeable, il est possible que la prise d'extraits d'aigremoine diminue l'efficacité des AVK (anti vitamines K).



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment vitaminer et protéger les plantes des pucerons ?

Cure de vitamines si votre plante s'affaiblit : versez une cuillère à soupe ou 2 d'huile d'olive dans la terre pour lui redonner des forces. En plus de nourrir votre plante, ce traitement naturel lutte contre les pucerons !

Tous les trucs et astuces

Publicité