Recettes et fiches cuisine > lavande : toutes les recettes > lavande

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Lavande

La lavande officinale croît sur les terrains calcaires, en Provence. Plus le sol où croît la lavande est aride, plus son essence est fine. Elle pousse sur une tige érigée avec des fleurs d’un bleu mauve à violacé en épis lâches.

toutes les recettes de Lavande
Traduire/Translate this fiche de cuisine

lavandeTrois grandes espèces et un hybride

La lavande, Lavandula officinalis ou angustifolia, dite aussi "lavande vraie", "lavande femelle", "lavande anglaise", "lavande fine".
La lavande officinale croît sur les terrains calcaires, en Provence. Plus le sol où croît la lavande est aride, plus son essence est fine. Elle pousse sur une tige érigée avec des fleurs d’un bleu mauve à violacé en épis lâches; les tiges sont peu feuillées. L’odeur est très agréable. C’est la lavande la plus fine quant à son essence parfumée mais elle n’est plus utilisée que dans la parfumerie de luxe et en phytothérapie.

La lavande aspic, Lavandula latifolia, dite aussi "lavande mâle".
La lavande aspic pousse en terrain calcaire. Ses tiges sont ramifiées et les fleurs, de couleur pâle, sont agglomérées en bouquet. Son odeur est plus forte, camphrée. Son essence est utilisée dans les peintures et vernis. On la trouve tout autour de la Méditerranée.

La lavande stechas, Lavandula stoechas, dite aussi "lavande papillon", "lavande à toupet", "lavande maritime", "lavande d’Hyères".
La lavande stechas pousse en terrain silicieux ; l’épis de fleurs est rapproché de la partie feuillée ; il est composé de fleurs serrées d'un pourpre sombre surmontées par une touffe de grandes feuilles violacées. L’odeur est forte, camphrée et entêtante mais agréable. On la trouve en Roussillon, dans les Pyrénées.

Les lavandins sont une variété hybride issue de la lavande officinale et de la lavande aspic ; très cultivés pour leur robustesse, ils peuvent donner 10 fois plus d’huile que la lavande officinale, mais moins délicate. Les grands champs de lavande qu’on peut voir en Provence sont des champs de lavandins. Les lavandins sont utilisés en parfumerie de grande consommation, en cosmétique, pour parfumer les savons et la lessive.

Bien entendu, outre ses vertus médicinales, la lavande est une belle fleur de rocaille ou de bordure, peu gourmande et supportant bien le gel

Remerciements à Carline et Diolly pour ces belles photos


Histoire de lavande

Utilisée par Dioscoride, au 1er siècle de notre ère, la lavande est considérée comme plante médicinale depuis fort longtemps.« Mais ce n'est qu'au Moyen Age que l'on voit apparaître le terme "lavande", selon le verbe latin "lavare" qui signifie laver. Son utilisation était liée à la lutte contre les maladies infectieuses : le parfum était associé à l'aspect thérapeutique car on a longtemps cru que les mauvaises odeurs propageaient les maladies. A cette époque, on trouvait la lavande dans les jardins de monastères où, associée à d'autres plantes aromatiques, elle était utilisée à but médicinal. Les plantes étaient d'ailleurs les seuls éléments de la pharmacopée.
Quant à la cueillette de la lavande, elle apparaît dès le XIVème siècle dans des textes relatifs à l'herboristerie (cf. Les Herboristes de Lure). En 1371, la culture de la lavande existait déjà en Bourgogne et on la retrouve dans tous les "jardins de simples" où les "bonnes herbes" étaient réunies en une sorte d'armoire à pharmacie naturelle.

Le développement au XIIIème siècle des Facultés de Marseille et Montpellier a joué un rôle important dans la connaissance des bienfaits des plantes locales et les recherches des universitaires s'appliquaient aux moyens d'en extraire les principes actifs. On la retrouve citée dans de nombreux textes : elle était utilisée à but thérapeutique sous forme d'huile essentielle, tant à usage interne qu'externe, notamment suite aux épidémies de peste en Provence ».
(Source : futura-sciences.com)


Parlons cuisine

Quelle est l'utilisation de la lavande en cuisine ?

Toutes les lavandes sont comestibles. Comme pour toutes les plantes, il faut cependant ne les cueillir que dans des endroits où l’on est assuré qu’aucun traitement chimique n’a été appliqué.

On peut parfumer des salades avec quelques feuilles de lavande fraîches, décorer des entremets avec des épis de lavande frais.
On peut confectionner de délicieux flans à la lavande avec une infusion dans du lait, du sucre et de l'agar-agar.

Toutes les lavandes sont mellifères ; le miel de lavande est clair, presque blanc, onctueux, parfumé, délectable.


Astuces

  •  Il faut savoir
  • En sachet dans les armoires, elle éloigne les mites et parfume le linge.


Santé, régime...

Quelles sont les propriétés de la lavande ?

La lavande est stimulante, tonique, calmante, antiseptique, purifiante.

Usage interne
Les sommités fleuries, fraîches ou séchées au grand air et à l’ombre, ont des propriétés antiseptiques, stimulantes, insecticides, sudorifiques.
A utiliser en infusion (fleurs) en cas d'infections des voies respiratoires (fumigations).
En infusion à boire, la lavande peut aider à digérer, elle est diurétique et légèrement sédative (maux de tête, insomnies).

En usage externe
la décoction s’emploie pour soulager les contusions, les foulures. En verser dans un bain pour fortifier et calmer. En bain de bouche, la décoction purifie l'haleine.

Alcool de lavande
100g fleurs dans ½ l alcool, laisser macérer 2 semaines, filtrer et conserver bien bouché. Cette lotion va soulager les douleurs rhumatismales, les contusions. Masser doucement les parties douloureuses.

Huile corporelle parfumée (macérat) : les propriétés antiseptiques de la lavande feront merveille sur les peaux grasses (visage et corps). Recette : remplir un petit bocal de fleurs de lavande. Ajouter de l'huile de tournesol bio jusqu'à quelques centimètres du bord. Laisser macérer 15 jours au soleil. Filtrer et mettre en bouteille. Cette huile peut se garder plusieurs années. 

L’essence de lavande est fabriquée par distillation des sommités. Elle sert à parfumer les savons, la lessive, les eaux de Cologne et divers parfums.

L'huile essentielle de lavande soigne les petites douleurs articulaires dues au froid et à l’humidité, les contusions, les piqûres d'insectes. Elle est antiseptique. Quelques gouttes dans le bain donnent un parfum agréable et chassent les maux de tête. En cas de migraines, d’insomnies, quelques gouttes sur un sucre à croquer. Pour les mêmes indications, les adultes peuvent en mettre sur l’oreiller ou sur un mouchoir pour la respirer. A éviter avec des enfants car si leurs doigts entrent en contact avec l’huile, celle-ci peut leur brûler les muqueuses, les yeux.
Il existe certaines contre-indications d’utilisation de l'huile essentielle de lavande pour les femmes enceintes.



Recettes à découvrir


Crédits photos : Carline et Diolly

Publicité

Trucs et astuces

Par quoi remplacer les câpres ?

On peut remplacer les câpres, par des boutons de capucines, de soucis ou de genêts.

Tous les trucs et astuces

Publicité