Recettes et fiches cuisine > pâque juive ou pessah : toutes les recettes > pâque juive ou pessah

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Pâque juive ou Pessah

La Pâque, une fête pour célébrer la naissance du peuple juif

toutes les recettes de Pâque juive ou Pessah
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Pessah (Pâque juive)

La Pâque est une fête célébrée entre le mois de mars et le mois d’avril, durant plusieurs jours.

On y commémore la fin de l’esclavage du peuple juif en Egypte, son exode et la naissance de la terre d’Israël.

La date en est fixée selon le calendrier judaïque, calendrier lunaire et solaire.



Les coutumes

Les coutumes régissant la fête de la Pâque sont extrêmement complexes et différentes selon les régions et les pays.

- La première règle pour les juifs pratiquants est d'éviter absolument tous produits issus de pâtes levées, de pâtes fermentées (hametz), pendant huit jours.
- Les pains azymes ou matzot (matza au singulier) sont des pains non levés ou des pâtes, fabriqués avec des grains spécialement traités (non germés, moulus avec des instruments utilisés à cette seule occasion).
Cette farine matza sert à faire des tartes, feuilletés, pâtes alimentaires, etc.

- La vaisselle et les ustensiles de cuisine ne peuvent servir qu'à l'occasion de la Pâque.

Le Seder ("ordre")

C'est le repas rituel du premier soir (ou les deux premiers soirs, selon les pays) et c'est en particulier le nom donné à un plateau contenant des mets symbolisant la dure vie des hommes et des femmes de la tribu de Juda, réduits en  esclavage en Égypte. Ces mets sont mangés pendant la cérémonie de la Pâque.
On doit y trouver :

harosset : pâte de fruits faite d'un mélange de  pommes, de noix, de vin
zeroa : un os de jarret d'agneau grillé au feu
maror : mets végétal amer, comme la laitue
beitzah : oeuf dur
karpas : légumes trempés dans l'eau salée (oignons, pommes de terre, laitue, céleri ou persil)
matzot : 3 pains non levés
hazeret : herbe amère

Après le rituel de célébration, les famille partagent un bon repas, souvent composé de mets traditionnels.


A savoir !

Pour tous les mets proposés ci-dessous, les personnes pratiquantes n'utiliseront que de la farine matza ou du pain azyme émietté.
Les personnes non pratiquantes utiliseront de la farine ordinaire.

Parlons cuisine

Les mets traditionnels de la Pâque

Plats

La soupe de kneidelechs (ou knaidlach) : bouillon de poule aux boulettes de pâte à la farine et aux oeufs (ou à la farine matza).

Les yeubraks : légumes farcis à la viande hachée (courgettes, feuille de vigne ou de laitue)

Les maakoud (ou bemuelos) sont, selon les régions  :
- des croquettes de purée de pommes-de-terre, roulées dans de la farine (ordinaire ou matza)
- une omelette épaisse aux pommes de terre avec des dés de poulet.

Le msoki est un ragout d'agneau aux légumes de printemps (petits pois, fèves, épinards, oignons frais, aneth, coriandre, roses).

Les farfels sont de petites nouilles aux oeufs faites de farine (ordinaire ou matza, ou de matza pilé et d'oeufs).

hachis de foie de pouletHachis de foies de poulet, Le hachis de foies de volaille (gehakte leber).

Desserts

Les  Doigts de Pessah (ou Dafina de Pessah) sont de petits gâteaux secs (farine ordinaire ou farine matza), très croquants, avec ou sans amandes.

La bouballe (ou boubala) est une sorte d'omelette sucrée (avec de la farine ordinaire ou de la farine matza).

Le cake de la Pâque : cake (farine ordinaire ou farine matza) avec fruits secs, amandes, cannelle, gingembre et muscade.

Les fritesh (fritèches) sont des beignets au miel.

L’haroset est l'un des aliments figurant sur le plateau du Seder.
C'est également une délicieuse pâte de fruits, non cuite, préparée avec des pommes, abricots secs, dattes, noix, vin doux, miel et gingembre.
Dans certaines traditions du nord de l'Europe, on prépare l'haroset uniquement avec des pommes, des amandes, du vin doux et des épices.

Coquillettes à la ricottaLes coquillettes à la ricotta



Recettes à découvrir


Publicité

Publicité