Recettes et fiches cuisine > apron

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Apron

L'Apron du Rhône, Zingel asper est une petit poisson de rivière de la famille des percidés.

Image : Apron - Apron
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur l'apron? 

L'Apron du Rhône, Zingel asper est une petit poisson de rivière de la famille des Percidés, commun dans les bassins du Rhône et de la Saône, de la Méditerranée et de la Corse et en quelques cours d'eau de Franche-Comté : Doubs franco-suisse, Loue.
Il aurait récemment disparu de la Lanterne et de la confluence Doubs-Loue.
On l'appelle encore parfois "roi du Doubs".
On le considère comme un bon indicateur de la qualité des cours d'eau, car étant très sensible aux modifications physiques et biochimiques de son environnement.
L'apron a un comportement territorial et benthique.
Il se nourrit essentiellement la nuit. Sa population est naturellement peu dense.
Adepte du mimétisme, il peut changer de couleur en quelques secondes pour prendre celle du fond, et il est de ce fait très difficile à repérer.
Il porte en général 3 à 4 bandes sur les flancs, sauf lorsqu'il est posé sur un substrat de couleur uni : dans ce cas, les barres peuvent disparaître. La tête peut également noircir ou pâlir selon l'environnement et le stress du poisson.
Il vit dans des rivières courantes à fond de galets-graviers ou alternent fosses et radiers, ces derniers étant nécessaires à sa reproduction.

Les causes de sa disparition

- Modification de la morphologie des cours d'eau par curage, rectification/chenalisation, endiguement, création de retenues qui font disparaître les zones de courant nécessaires à la reproduction de l'espèce et à son alimentation.
- Fragmentation écologique des cours d'eau, faisant obstacles aux déplacements de l'espèce (barrages, seuils), manque de passe à poissons adaptée, qui déconnectent les populations les unes des autres.
- Réchauffement climatique, qui par ses conséquences sur la diminution du débit des cours d'eau (assèchement estivaux) et la température estivale de l'eau, baisse de l'oxygénation). Pollution également en cause dans la disparition de certaines populations.
- eutrophisation (engrais agricole, nitrates transportés par les pluies...)
- la pollution lumineuse pourrait localement avoir été un des facteurs de régression de l'espèce en raison de comportement normalement nocturne.
- Pour le cas du Doubs et de la Loue, une pollution diffuse et chronique du cours d'eau par des produits commençant à fuir à partir des munitions immergées dans les sources de la Loue, dans le gouffre de Jardel (120 m verticalement) au fond duquel nait la rivière, pourrait être un facteur supplémentaire ayant causé la disparition récente de l'espèce.

Il n'y a pas de Plan national de restauration de l'espèce, mais des mesures de restauration en cours dans le cadre d'un programme européen Life : Recherche de populations sur les sites de présence historique, détermination des linéaires de rivière colonisés et estimation des effectifs des populations, mise en place d'un observatoire annuel des populations, restauration de corridors biologiques par décloisonnement des habitats via une suppression progressive d'obstacles ou par aménagement de passes à poissons adaptées à cette espèce, essais d'élevage conservatoire, sensibilisation du public et des acteurs de la gestion de l'eau et des milieux aquatiques.

L'Apron, en voie d'extinction

L' Apron du Rhône est une espèce en voie d'extinction, protégé par la convention de Berne au niveau international et européen du fait de la Directive "Habitats-faune-flore" n°92/43/CEE  concernant la conservation des habitats naturels ainsi que la faune et la flore sauvage, Conseil du 21 mai 1992.
L'Apron fait partie des espèces d'intérêt communautaire qui d'après la directive "nécessite la désignation de zones spéciales de conservation" (annexe II) et "nécessite une protection stricte" (annexe IV).
Au niveau national Français, l'Arrêté du 8 décembre 1988 fixant la liste des espèces de poissons protégées sur l'ensemble du territoire national et complété par arrêté du 20 décembre 2004.
L' Apron du Rhône (Zingel asper) appartient à la liste des espèces de vertébrés protégées au titre de l'article L 411.1 du code de l'environnement.

http://legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000022495751&cidTexte=LEGITEXT000006074220&dateTexte=20130512&fastPos=2&fastReqId=879745897&oldAction=rechCodeArticle

Sont interdit "La destruction ou l'enlèvement des oeufs ou des nids, la mutilation, la destruction, la capture ou l'enlèvement, la perturbation intentionnelle, la naturalisation d'animaux de ces espèces ou, qu'ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur détention, leur mise en vente, leur vente ou leur achat".

Merci à Nicolas Pénel pour ces informations.



Recettes à découvrir


Crédits photos : Fotolia

Publicité

Trucs et astuces

Comment cuire un poisson au court-bouillon ?

Lorsque vous cuisez un poisson entier au court-bouillon, démarrez la cuisson à froid et augmentez la température doucement : la chair ne se détachera pas. Pour les poissons en morceaux, darnes ou filets, faites le contraire : plongez votre poisson dans le liquide bouillant.

Tous les trucs et astuces

Publicité