Recettes et fiches cuisine > madeleine : toutes les recettes > madeleine

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Madeleine

Les madeleines sont de petites pâtisseries en forme de coquille Saint Jacques

toutes les recettes de Madeleine
Image : Madeleine - Madeleines de Commercy
Traduire/Translate this fiche de cuisine

L'histoire de la "madeleine"

Dans les années 1750, les cuisiniers de Stanislas, roi de Pologne, duc de Lorraine et futur beau-père de Louis XV cherchent toutes les manières d'apporter de nouvelles saveurs sur la table du souverain.  Est-ce une jeune Madeleine de Lorraine qui leur donna l'idée d'un petit cake parfumé au citron et à la fleur d'oranger ? Les légendes divergent mais à compter de ce jour, les cuisiniers fournirent le roi Stanislas puis la cour de Louis XV en madeleines, cuites dans les fameux moules ovales et striés en forme de coquillage.

Plus tard, un pâtissier de la cour s'installa dans la ville de Commercy et lança sa spécialité, la "madeleine de Commercy". La fabrique va prospérer et l'on vendra bientôt les madeleines sur le quai de la gare, au passage du train Paris-Strasbourg.
La "madeleine" avait franchi les frontières de sa Lorraine natale et son parfum allait s'étendre au pays tout entier, jusqu'à la chambre d'un célèbre écrivain français, Marcel Proust, qui, grâce à une madeleine trempée dans une tasse de thé, va construire une oeuvre littéraire imcomparable !

"Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblent avoir été moulés dans la valve rainurée d'une coquille de Saint-Jacques. Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d'un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j'avais laissé s'amollir un morceau de madeleine. Mais à l'instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d'extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m'avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m'avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu'opère l'amour, en me remplissant d'une essence précieuse : ou plutôt cette essence n'était pas en moi, elle était moi. J'avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. D'où avait pu me venir cette puissante joie ? Je sentais qu'elle était liée au goût du thé et du gâteau, mais qu'elle le dépassait infiniment, ne devait pas être de même nature. D'où venait-elle ? Que signifiait-elle ? Où l'appréhender ? (...)
Extrait de  "Du côté de chez Swann". Marcel Proust.


Parlons cuisine

MadeleinesmadeleinesMadeleines

La madeleine est une préparation comportant farine, beurre, oeufs, sucre, parfumée à la fleur d'oranger ou au zeste de citron.



Recettes à découvrir


Publicité

Publicité