Recettes et fiches cuisine > acétique : toutes les recettes > acétique

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Acétique

Acétique signifie qui est relatif à l'acide, qui est le principe du vinaigre.

toutes les recettes de Acétique
Image : Acétique - Mère à vinaigre
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Mère à vinaigreAcétique, du latin acetum, vinaigre.
Acétique signifie qui est relatif à l'acide, qui est le principe du vinaigre.
Qui produit de l'acide acétique : les bactéries acétiques se développent dans les vins laissés à l'air libre.

L'acide acétique

L'acide acétique est le membre le plus important de la famille des acides carboxyliques. Il joue avec ses dérivés un rôle essentiel dans de nombreuses synthèses et dégradations biologiques accompagnant le métabolisme des aliments et la formation des tissus. On le trouve à l'état libre dans la sueur et le sang. il est présent également à l'état libre dans la sève des plantes et sous forme d'esters dans les fruits et dans les huiles essentielles.
L'acide acétique ou acide éthanoïque qui est naturellement présent dans le vinaigre, qui lui donne son goût acide et son odeur piquante.
C'est un antiseptique et un désinfectant.
Pur, l'acide acétique est un liquide très faiblement conducteur, incolore, inflammable et hygroscopique.
L'acide acétique pur est aussi connu sous le nom d'acide acétique glacial. Ce nom lui vient des cristaux semblables à de la glace qui se forment à une température inférieure à la température ambiante (à moins de 17°C), température de fusion de l'acide acétique pur).
L'acide acétique est corrosif et ses vapeurs sont irritantes pour le nez et les yeux. Il doit être manipulé avec précaution et bien qu'il n'ait pas été jugé cancérigène ou dangereux pour l'environnement , il peut causer des brûlures ainsi que des dommages permanents à la bouche, au nez, à la gorge et aux poumons.
Il est très utilisé dans l'industrie, notamment comme additif alimentaire, en photographie, dans la fabrication de plastiques, etc.
On l'utilise aussi comme additif dans les produits dérivés du tabac (arôme).

Historique

BièreLes bactéries qui produisent l'acide acétique, dont la première a été découverte par Louis Pasteur, sont présentes partout dans le monde et toute culture pratiquant le brassage de la bière ou du vin a découvert le vinaigre, résultat naturel de l'évolution de ces boissons alcoolisées laissées à l'air libre.

L'usage de l'acide acétique en chimie remonte à l'Antiquité.
Au IIIe siècle av. J.C., le philosophe grec Théophraste décrit comment le vinaigre agit sur le métal et produit ainsi des pigments utiles pour l'art, incluant le plomb blanc (carbonate de plomb) et vert-de-gris, un mélange vert de sels de cuivre incluant l'acétate de cuivreII (tous produits toxiques).

Les anciens romains faisaient bouillir le "vin aigre" dans des récipients de plomb pour produire un sirop très sucré appelé "sapa". Le sapa était riche en acétate de plomb ou sucre de Saturne, et qui provoqua de nombreux empoisonnements au plomb dans l'aristocratie romaine.

L'alchimiste perse Jabir Obn Hayyan (Geber) concentra l'acide acétique à partir du vinaigre par distillation.

La présence d'eau dans le vinaigre a tant d'influence sur les propriétés de l'acide acétique que pendant des siècles de nombreux chimistes ont cru que l'acide acétique glacial et l'acide présent dans le vinaigre étaient deux substances différentes. C'est le chimiste français Pierre Auguste Adet qui prouva qu'ils étaient le même composé chimique.



Recettes à découvrir


Publicité

Publicité