Recettes et fiches cuisine > epinoche : toutes les recettes > epinoche

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Epinoche

Les épinoches sont des poissons osseux de l'ordre des Gasterosteidae.

toutes les recettes de Epinoche
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur les épinoches?

Les épinoches sont des poissons osseux de l'ordre des Gasterosteidae dont il existe 16 espèces réparties en 5 genres.
Ce sont des poissons des eaux marines, saumâtres ou douces.
Une même espèce peut comprendre des individus vivant dans ces trois milieux. Les individus marins remontent les fleuves lors des périodes de reproduction.

Poisson en voie de régression, sans être encore considéré comme menacé par l'UICN en raison de bonnes capacités estimées de résilience écologique.

La période de frai

Elle s'effectue pour la plupart des espèces de mars à juillet.


Genres et espèces

Apeltes

Apeltes quadracus : épinoche à quatre épines. On la rencontre du Golfe du Saint-Laurent à la Caroline du Nord, en mer dans des lacs de Nouvelle-Écosse et dans le bassin des fleuves Hudson, Delaware et Susquehanna. Elle mesure de 4 à 7 cm de longueur. Les femelles de cette espèce sont plus grandes que les mâles. L'épinoche possède une crête osseuse de chaque côté de l'abdomen. Ne possède pas de plaques osseuses dans sa peau sans écailles. Couleur brun verdâtre avec des marbrures sombres en dessous de la ligne latérale. Les mâles sont beaucoup plus sombre que les femelles. Utilisé dans le commerce pour les aquariums publics.

Culaea

Culaea inconstans : épinoche de Brook. États-Unis et Canada. Aime les cours d'eau limpide et frais des lacs. Ils mangent de petits invertébrés, des algues, des larves d'insectes et parfois leurs propres oeufs. Ils sont la proie des brochets.La ponte a lieu en plein été. Corps de couleur noir à vert olive avec des lignes ondulées sur le flanc. Utiliser dans les aquariums publics dans le commerce. Taille : de 3 à 5 cm. Possède 4 à 6 épines dorsales. Pas de plaques osseuses latérales.

Gasterosteus

Gasterosteus aculeatus aculeatus : épinoche à trois épines. Très commun dans l'hémisphère nord, il peuple également le sud de la mer noire, de l'Italie et le nord de l'Afrique. Il est très abondant en Europe. Mais il est en voie de régression, sans être encore considéré comme menacé. De petites tailles avec de nombreuses épines. Il aime les eaux saumâtres (estuaires, lagunes), marines (littoraux uniquement) et parfois les eaux douces intérieures (rivières à courant modéré) mais il semble avant tout préférer les eaux propres (non polluées par les insecticides) et non-acides (pH de 6.0 à 8.0). Il affectionne les zones riches en végétation aquatique. Corps fusiforme et comprimé, dos brun verdâtre iridescent et flanc et ventre argentés bleutés. En vieillissant, des marbrures apparaissent plus ou moins sombres sur le dos et les côtés.
La nageoire dorsale comprend 10 à 14 rayons précédés, côté tête, de un à 4 aiguillons espacés très durs. Les nageoires ventrales ne possèdent qu'un aiguillon. La nageoire anale est une épine défensive, légèrement recourbée. La nageoire caudale comprend 12 rayons et est arrondie, sans piquants.  Cette épinoche mesure de 4 à 8 cm en eau douce, jusqu'à 11 cm sur les littoraux. Elle se nourrit de vers, petits crustacés, larves et adultes d'insectes aquatiques, insectes aériens noyés, larves de poissons ou petits poissons. En période de frai, le mâle à le ventre et la gorge  qui deviennent rouge corail.
Autres noms : Étrangle-chat,  estrang-la-gat, peispicant, épine, épinglet, crève-valet, écharde, quatre-épées, tronncut...En grande-Bretagne : Tiddler ou Tittlebat.

Gasterosteus aculeatus santaeannae : épinoche de Santa Anna. Épinoche des eaux marines.Amérique du Nord, Californie. Taille maximum : 11 cm. Se nourrit de zooplancton, petits crustacés, d'insectes aquatiques et de vers. Peut manger ses propres oeufs et alevins. Frai : d'avril à juillet.

Gasterosteus aculeatus williamsoni : épinoche à trois épines. Seulement en Amérique du Nord. Taille maximum : 11 cm. Se nourrit de zooplancton, petits crustacés, d'insectes aquatiques et de vers. Peut manger ses propres oeufs et alevins. Frai : d'avril à juillet. Appelé également épinoche sans armure. En voie de disparition. Son nom lui vient du lieutenant RS Williamson qui a commencé à recueillir cette sous-espèce.

Gasterosteus crenobiontus : épinoche des eaux douces d'Europe. Frai prolongée de février à octobre.
Appelé également épinoche de Techirghiol, du nom du lac Techirghiol dans le sud de la Roumanie. Taille : jusqu'à 6.5 cm de long. On pense que cette espèce est éteinte à la suite d'une hybridation avec l'épinoche à trois épines. Dernière apparition en 1960.

Gasterosteus microcephalus : épinoche des eaux douces d'Asie (Japon), de l'Amérique du Nord (Mexique). Taille maximum : 5.5 cm. Se nourrissent d'insectes et d'invertébrés aquatiques.
Autres noms : épinoche smallhead.

Gasterosteus wheatlandi : épinoche tachetée. Épinoche de l'Atlantique Ouest : Terre-Neuve, Canada, Massachusetts. Elle mesure de 3 à 8 cm. On la trouve dans les eaux saumâtres (estuaires, lagunes) et marines (littoraux uniquement). Se nourrit de petits invertébrés. Cette épinoche possède moins de rayons sur ses nageoires (9 à 10 sur la dorsale et 7 à 8 sur l'anale) moins de plaques dermiques (5 ou 6 contre 28 à 33). Son dos est de couleur vert moyen tacheté de noir. Les côtés du corps et de la tête sont dorés avec des taches foncés. Les nageoires ventrales sont rouges.

Pungitius

Pungitius hellenicus : endémique de la Grèce. Poisson d'eau douce. Espèce menacée. Taille : 4.5 cm maximum. 2 à 6 épines dorsales. Corps de couleur vert olive avec des marbrures noirâtres et l'absence de quille sur le côté du pédoncule caudal. Se nourrit de petits invertébrés aquatiques et de petites larves de poissons.

Pungitius kaibarae : en voie de disparition. Se nourrit principalement de petits invertébrés. Taille : environ 5 cm. Poisson d'eau douce et saumâtre.

Pungitius laevis : épinochette à queue lisse. Souvent confondue avec pungitius pungitius. Espèce septentrionale en France. Europe : Pays-Bas, Irlande et sud de la Grande-Bretagne. Poisson d'eau douce. Nageoire dorsale comprenant 8 à 10 épines. Se nourrit de zooplancton, petits crustacés, et insectes benthiques. Frai d'avril à juin. Longueur maximale : 8 cm.

Pungitius platygaster : épinochette du Sud. Appelé également épinoche Ukrainienne. On la trouve en Afghanistan, Bulgarie, Iran, Kazakhstan, Moldavie, Roumanie, Russie, Serbie, Monténégro et Ukraine. Présence de grandes écailles latérales. Semblable à P. hellenicus mais avec un corps plus sombre. 8 à 11 épines dorsales, inclinés alternativement à gauche et à droite. Dernière épine plus longue que les autres. 6 à 10 rayons mous dorsaux, 6 à 9 rayons mous anaux. La nageoire caudale est tronquée. Se nourrit d'invertébrés benthiques. Aime les cours d'eau lents, les marécages, les végétations denses. Poisson d'eau douce et saumâtre. Les femelles pondent au printemps environ 90 oeufs. Non menacé. Dépasse rarement 7 cm.

Pungitius Pungitius : épinochette ou petite épinoche ou épinoche à neuf épines. Espèce vivant en France. Poisson d'eau douce. Corps effilé, 6 à 9 épines dorsales, dos et flancs brun clair avec des taches sombres. Taille : 9 cm environ. En période de frai (avril-mai), la gorge et la poitrine du mâle sont noires et les ventrales sont orange. Les femelles pondent une centaines d'oeufs. Se nourrit de petits crustacés et larves d'insectes. Vit en groupe avec des individus de même taille. Souvent confondu avec une espèce voisine : Pungitius laevis.

Pungitius sinensis : épinochette de l'amour. Taille : jusqu'à 9 cm de longueur. Répandue dans l'Asie : péninsule coréenne, Japon, îles kouriles, péninsule du Kamchatka et le bassin du fleuve Amour.

Pungitius tymensis : épinochette de Sakhaline. Dépasse rarement 7 cm. Poisson des eaux douces. Répandue en Asie : Hokkaido, Japon, Sakhaline.

Spinachia

Spinachia spinachia : épinoche de mer. Espèce vivant en France. Également connu sous le nom de  quinze épines. Poisson des eaux marines et saumâtres peu profondes. Taille : 22 cm à 25 cm  de longueur maximale. Corps brun ou vert olive parfois avec des lignes noires sur les flancs. 15 à 17 épines devant la nageoire dorsale. Une seule épine derrière les nageoires pectorales. Les flancs possèdent des plaques osseuses. Frai en mai-juin. La femelle pond de 150 à 200 oeufs. Se nourrit de plancton et d'alevins. Poisson solitaire, qui attrape sa proie en embuscade caché dans la végétation.


Parlons cuisine

Au Portugal, l'épinoche est souvent cuisiné en escabèche.



Recettes à découvrir


Crédits photos : Shutterstock

Publicité

Trucs et astuces

Comment cuire un poisson au court-bouillon ?

Lorsque vous cuisez un poisson entier au court-bouillon, démarrez la cuisson à froid et augmentez la température doucement : la chair ne se détachera pas. Pour les poissons en morceaux, darnes ou filets, faites le contraire : plongez votre poisson dans le liquide bouillant.

Tous les trucs et astuces

Publicité