Rôtissoire

Une rôtissoire est un appareil électrique servant à rôtir une viande ou une volaille à la broche ou au gril.

Rôtissoire: toutes les recettes


Que savons-nous sur la rôtissoire?

Une rôtissoire est un appareil électrique servant à rôtir une viande ou une volaille à la broche ou au gril.
La rôtissoire se compose :

- d'une caisse métallique (métal émaillé ou acier inoxydable), avec une porte frontale vitrée.

- d'une résistance électrique de voûte, à infrarouge (soit simple résistance blindée, soit tube à quartz, plus fragile, mais dégageant une chaleur plus intense).

- d'une broche : tige pointue en métal, pour embrocher la viande.

- d'un tournebroche : mécanisme permettant de faire tourner la broche sur elle-même.

- d'une lèche-frite : récipient plat destiné à recueillir la graisse tombée de la broche.

Certaines rôtissoires peuvent recevoir plusieurs broches (4 à 6 brochettes auto-tournantes) ou un panier porte-gigot, qui évite d'avoir à embrocher la pièce, notamment les rôtissoires professionnelles.

On trouve souvent une rôtissoire intégrée dans les fours domestiques.

Il existe depuis peu des rôtissoires dans lesquelles la viande ne tourne pas ; cette dernière est embrochée verticalement et l'effet rôtisserie est générée par une chaleur tournante.
Ces rôtissoires électriques sont d'assez faibles capacités (5 kg).

Sur certaines rôtissoires, une seconde résistance de sole permet de réaliser les cuissons que l'on conduit habituellement au four.

Une grille peut être placée sous la voûte, à la place de la broche, ce qui permet aussi la cuisson de grillades.


A l'origine

Au Moyen-Âge, le tournebroche était mû par de jeunes garçons appelés galopins.
Il a ensuite fonctionné grâce à des chiens qu'on faisait courir dans une roue.
Puis à partir du XVIIIe siècle, c'est grâce à une horlogerie ou directement par la chaleur du foyer que le tournebroche fonctionnait.


Parlons cuisine

Le tournebroche permet de dorer la pièce de viande ou de volaille uniformément.


Recettes à découvrir

×