Plan de travail

Le top des recettes en vidéo

Plan de travail

Un plan de travail est une surface plane, horizontale servant de table, dans une cuisine.

- Publicité -

Que savons-nous sur le plan de travail?

Un plan de travail est une surface plane, horizontale servant de table, dans une cuisine.
C'est un des éléments les plus visibles de la cuisine, que l'on utilise le plus souvent et auquel on réfléchit le moins. C'est pourtant celui qui va subir le plus d'agressions au cours du temps.
C'est donc un investissement qui mérite toute notre attention puisqu'il va durer dans le temps.
Il existe en différentes matières, stratifié, bois, pierre, matériaux synthétiques.
Il doit être bien éclairé pour permettre un travail agréable et minutieux.
Le plan de travail se décline en plusieurs types et chaque type de plan a une hauteur d'usage différente.

Les différents type de plan

Préparation : il s'agit du plan le plus important. C'est là que l'on cuisine et que l'on passe du temps à trancher, râper, émincer, éplucher, découper...
Le niveau du plan de travail doit se situer à 10 ou 15 cm sous votre coude, en position debout.

Nettoyage, lavage et déchets : il s'agit de l'évier et de l'égouttoir et éventuellement d'un plan de travail attenant. Comme pour le plan de préparation, le niveau du plan de travail de nettoyage et lavage doit se situer à 10 ou 15 cm sous votre coude en position debout.

Cuisson : Il s'agit de la plaque de cuisson ou de la gazinière, du four et du plan de travail attenant qui permet de déposer les préparations, les plats en sortie de four, etc. Le plan de travail doit se situer toujours à 10 ou 15 cm sous votre coude mais vous devez comptez la hauteur de la casserole ou de la grille de gaz. Le plan de cuisson se trouve ainsi en général une dizaine de cm en dessous des autres plans.

La hotte : elle fait aussi partie du plan de travail et se situe au dessus de plan de cuisson et d'une largeur similaire. Les vapeurs chaudes montent quoi qu'il arrive, elles se dispersent un peu en montant, donc plus la hotte est haute, plus elle doit aspirer sur une large surface. Mais le premier critère est votre taille : la hotte est doit être posée au minimum 2 à 5 cm  au-dessus de votre tête.

La table : La table peut-être votre plan de préparation en cas de manque de place ou pour des questions d'organisation de la cuisine. La table standard est à 74/76 cm de haut.

Bar : il s'agit également d'un plan de travail, on y dépose des plats, on y mange, boit, on y reçoit ses amis. C'est un espace conviviale. Il s'agit ici d'un plan de travail assez haut puisque vous posez, cette fois, le coude dessus. Le plan de travail du bar se situe de 20 à 25 cm au dessus du plan de travail classique.

Les assises du plan de travail : On doit surtout considérer le couple hauteur de chaise/de table ou de tabouret/de bar. Ils dépendent de votre hauteur de buste. La hauteur standard d'une chaise est de 44/48 cm. La hauteur standard d'un tabouret de bar est de 75/80 cm.

L'agencement du plan de travail

Il existe de nombreuses possibilités d'agencement pour une cuisine. Voici leurs avantages et leurs inconvénients.

En U : la forme est propice à une limitation des déplacements mais on note toutefois une perte de place dans les angles.

En parallèle : pratique lorsque dans une pièce une porte et une fenêtre se font face. Dans une petite pièce, plus adapté qu'un U (pas de perte dans les angles). Accès rapide aux zones en se retournant tout simplement. Mais on note une ambiance de "couloir" qui ne plait pas à tous.

En I : C'est souvent la seule solution pour une cuisine de moins de 2 m de large. Dans une pièce ouverte ayant plusieurs fonctions, la cuisine n'utilise qu'un seul mur. Cet agencement est peu ergonomique en terme de déplacements.

En L : elle est adaptée à une cuisine/salle à manger : on y installe facilement une table. Mais le coin repas éventuellement installé entraîne plus de déplacements car il doit être contourné pour aller d'un bout à l'autre de la pièce.

En G : Cette forme est optimal pour des déplacements minimum mais toujours une perte de place dans les angles.

Avec bar/retour : Transforme une base en L en modèle en U asymétrique et limite les déplacements. Elle ouvre de façon conviviale la cuisine sur une pièce de vie. Le bar peut être doté de deux séries de meubles dos à dos pour plus de rangements. On note toujours une perte de place dans les angles.

Avec îlot : Adapté à des pièces mêlant des fonctions cuisine et pièce à vivre. La cuisson et/ou  le lavage et/ou le coin repas peuvent cohabiter sur l'îlot. Vous possédez alors un plan de travail supplémentaires pour les préparations, cuissons ou lavages. Attention, ici les branchements électrique et eau/évacuation sur l'îlot sont à dissimuler sous le plancher.


Le choix du matériau pour un plan de travail de cuisine

On peut dire que le plan de travail est la partie la plus importante de la cuisine puisque c’est là que toutes les préparations alimentaires se font. Il convient donc de bien choisir son matériau afin de profiter d’une installation hygiénique, esthétique, résistant et durable. Voici quelques matériaux que vous pouvez choisir pour votre plan de travail.

Le stratifié

Un plan de travail en stratifié représente un très bon choix. Il s’agit effectivement d’un matériau non poreux, hydrofuge et qui ne craint ni l’humidité ni les taches. De plus, ce matériau résiste parfaitement à une haute température allant jusqu’à 180 °C et aux chocs. Bien entendu, pour garantir sa longévité, il est recommandé d’utiliser un dessous de plat pour les ustensiles qui viennent de sortir du four. Par ailleurs, il est possible de recouvrir le stratifié d’un film décor pour profiter d’un décor ton bois, marbre, ardoise, béton, métal, etc. Enfin, son prix est abordable.

Le bois massif

Le bois se distingue particulièrement pour son côté chaleureux. De plus, il s’adapte très bien à tous les autres matériaux tout en offrant une large gamme de textures et de coloris. Vous pouvez donc profiter des styles les plus originaux avec ce matériau. En outre, il est possible de choisir entre plusieurs essences comme le hêtre, le teck, le merbau, le chêne, le hévéa, etc. Cependant, le bois est bien connu pour sa sensibilité face à l’humidité et à la chaleur. Il est donc très important de bien l’entretenir pour assurer sa longévité.

Le granit

Si vous souhaitez profiter d’un plan de travail qui dure très longtemps, le granit est le matériau recommandé. D’une grande solidité, il ne craint ni les rayures ni la chaleur. De plus, il se nettoie très facilement. Vous pouvez également choisir entre de nombreuses variétés de finitions et de couleurs. Il s'agit d'un investissement rentable sur le long terme. Tout naturellement, son prix est assez élevé.

Le Quartz

Tout comme le granit, le quartz est un matériau intéressant pour le plan de travail de votre cuisine. Il est esthétique, résiste très bien aux chocs, aux rayures et à la chaleur. Ce matériau rend également l’entretien et le nettoyage très facile. Et ce ne sont là que quelques aperçus, mais vous pouvez encore choisir d’autres matériaux tout aussi intéressants que ce soit au niveau de la qualité ou du prix.

Le top des recettes en vidéo