Oca du Pérou

L'oca du Pérou, Oxalis tuberosa Molina, est une plante de la famille des Oxalidacées, originaire des plateaux andins.

Oca du Pérou: toutes les recettes


Que savons-nous sur l'oca du Pérou?

L'oca du Pérou, Oxalis tuberosa Molina, est une plante de la famille des Oxalidacées, originaire des plateaux andins où elle est cultivée pour son tubercule comestible. C'est un légume racine.
On lui donne aussi le nom de "Oca d'Amérique", Urelle tubéreuse, Truffette acide, "bitter oca", "oxalide"," oxalis", "oxis".

L'oca du Pérou est une plante vivace à tiges succulentes rougeâtres, rampantes puis redressées. Ses feuilles sont charnues et trifoliées, ressemblant à celles du trèfle, d'un beau vert brillant dont les fleurs sont petites et de couleur jaune d'or. La floraison estivale est sporadique sous notre climat tempéré. La plante ne fleurit que partiellement.
Cette plante produit de petits tubercules sphériques ou ovoïdes, bosselés, de couleur jaune-ocre et tirant sur le rose et le rouge pour certaines variétés. Leur taille varie de 3 cm environ à 8 cm).
Le genre comprend plus de 500 espèces.


Origine

Introduite en Grande-Bretagne aux environs de 1829.
Elle aurait pu remplacer la pomme de terre lors de la grande famine en Irlande, entre 1845 et 1849 car on détruisait alors les récoltes de pommes de terre attaquée par le mildiou dont on ne connaissait pas le traitement à base de cuivre à l'époque.
L'oca du Pérou pourrait être une alternative intéressante. Mais sa production est longue à arriver à maturité. Mais sa culture est facile en régions tempérées.


Parlons cuisine

L'oca du Pérou possède une saveur approchant celle de la pomme de terre, mais avec l'acidité de l'oseille en plus.

Il peut se consommer cru mais  il s'avère bien meilleur cuit.
L'oca du Pérou se prépare à la manière des pommes de terre : cuits à l'eau, frits, sautés.
Il est conseillé de les cuire avec la peau et en changeant l'eau pour retirer le maximum d'acidité.
A la cuisson les variétés d'ocas de couleur rouge et rose  perdent leur belle couleur.
On peut aussi les préparer en bouillie, purée, au four, en potage, etc...

Les jeunes feuilles se consomment à la manière de l'oseille.

Les ocas violet et rouge sont légèrement plus doux.


Conservation et astuces

L'oca du Pérou peut se conserver en cave, dans de la tourbe légèrement humide

  • L'exposition des tubercules au soleil, pendant une semaine environ, permet de réduire fortement, voire d'éliminer leur acidité.
  • Pour retirer la peau des ocas après cuisson, il suffit de les frotter dans un torchon rempli de gros sel. La peau s'enlève alors facilement.

Santé, régime

Propriétés de l'oca du Pérou

L'oca du Pérou est déconseillé aux personnes souffrant de goutte, de rhumatismes ou de problèmes rénaux car il contient des acides oxaliques.
Les variétés blanches seraient moins acides que les rouges.
Haute teneur en amidon.
L'oca du Pérou contient de la vitamine C (38.4 mg), du potassium, du fer(1.6mg), calcium (2 mg), phosphore (36mg).

La valeur énergétique moyenne de l'oca du Pérou frais est de 255 calories au 100 grammes soit 1 g de protéines, 13.3 g de glucides.


Recettes à découvrir

×