Carotte sauvage

La carotte sauvage, plante annuelle ou bisannuelle, la carotte sauvage pousse au bord des chemins, surtout en sol calcaire.

Carotte sauvage: toutes les recettes


Que savons-nous de la carotte sauvage ?

Carotte commune (Daucus carota), ombellifère de la famille des Apiacées... Dite aussi nid d'oiseau, carotte des prés, carotte à lapin, racine jaune, pastonade...

Plante annuelle ou bisannuelle, la carotte sauvage pousse au bord des chemins, surtout en sol calcaire.
Sa hauteur peut atteindre de 0,30 à 1 mètre. Tiges solides, striées avec un feuillage bi ou tri-pennés. Les fleurs, blanches, se présentent en ombelles à très nombreux rayons, très serrés, avec une minuscule fleur rose pourpre au milieu; elle fleurit de juin à septembre.
Fruits formés par les 2 akènes accolés munis de côtes saillantes épineuses. A maturité, les rayons de l'ombelle se contractent et l'inflorescence prend l'aspect d'un nid.
Pour la reconnaître, il suffit de déterrer une racine; son odeur vous ôtera tout doute!

Ne pas confondre la carotte sauvage avec la ciguë (Conium maculatum), plante vénéneuse. La carotte sauvage est couverte de poils rêches tandis que la ciguë est parfaitement lisse.


Parlons cuisine

Que pouvons-nous faire avec la carotte sauvage ?

La racine de la carotte sauvage est utilisée crue (si elle est jeune) ou cuite comme la carotte.
Les feuilles se mangent également crues ou cuites.
Les fleurs peuvent parfumer et farcir les volailles.
Les fruits, à odeur de poire aromatisent les desserts au chocolat.
Les graines aromatisent le vinaigre (laisser macérer les fruits dans du vinaigre blanc pendant un mois), les potages, les ragoûts, le pain.


Santé, régime

Quelles sont les propriétés de la carotte sauvage ?

diurétique, carminative, vulnéraire, vermifuge.
Les fruits sont stimulants, digestifs, carminatif.

La carotte sauvage est riche en vitamines et en carotène. Elle est bénéfique pour la vue.


Recettes à découvrir

×