Insuline

L'insuline est une hormone hypoglycémiante protéique sécrétée par de petits amas de cellules du pancréas, appelées îlots de Langerhans. Son rôle est vital dans le métabolisme.


Les diabètes de type 1, dits insulino-dépendants, sont traitées par injections de cette hormone, l'insuline.
Une forme en poudre à inhaler (aérosol) est en cours de commercialisation en 2006. Cette dernière ne doit pas être utilisée chez le fumeur (même si l'arrêt du tabac est inférieur à 6 mois) et chez les patients porteur d'une maladie pulmonaire chronique obstructive (asthme, bronchite chronique...). Cette forme est légèrement moins efficace que l'insuline sous-cutanée, ne provoque pas plus d'hypoglycémie, semble mieux être accepté par les patients, provoque parfois une toux modérée et une discrète altération des fonctions pulmonaires
Sources : Wikipedia.

Le rôle de l'insuline

Sa fonction est de maintenir l'équilibre du taux de glucose (ou sucre) contenu dans le sang, de manière à le faire pénétrer dans les tissus de l'organisme (muscles, tissus graisseux, etc.) et en diminuant sa production par le foie.

L'insuline agit sur la grande majorité des cellules de l'organisme, à l'exception de cellules particulières comme les cellules nerveuses. La fixation de l'insuline aboutit à la pénétration et à la consommation du glucose dans les cellules cibles. Au niveau des organes de stockage du glucose (le foie et les muscles), cette hormone stimule la synthèse de glycogène. Elle stimule aussi la synthèse de lipides dans les tissus adipeux. En résumé, le glucose "libéré" par l'insuline est utilisé pour les besoins énergétiques immédiats du corps ou pour constituer des réserves de graisse.

×