Recettes et fiches cuisine > camomille : toutes les recettes > camomille

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Camomille

Les fleurs et capitules de la camomille romaine sont traditionnellement réputées toniques, stomachiques, antispasmodiques et analgésiques.

toutes les recettes de Camomille
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Camomille romaineCamomille romaine, Chamaemelum nobile, famille des Asteracées. On lui donne également le nom de "Camomille noble", "Anthémis noble", "Anthemis odorante", "camomille d'Anjou". Plante herbacée vivace de 10 à 30 cm de haut, que l'on trouve partout en Europe occidentale dans les sols secs et sablonneux riches en silice jusqu'à 1000 m d'altitude. En France, on peut notamment la trouver dans l'ouest et plus particulièrement en Anjou, qui produit plus de 90% de la production française. On la trouve également en Amérique du Nord et en Argentine.
Les tiges velues sont d'abord couchées pour se redresser par la suite, se terminent par des capitules floraux odorants, solitaires. Les feuilles, vert blanchâtre sont finement divisées en lobes courts et étroits. Le capitule est formé de fleurons ligulés blancs se recouvrant les uns les autres entourant un disque de fleurons tubulés jaunes. Les fruits sont des akènes jaunâtres, petits et côtelés. Elle fleurit de juin à septembre.

Camomille sauvageCamomille sauvage, Martricaria recutita, famille des Asteracées. Appelée également "Camomille vraie", "Matricaire camomille", "Matricaire tronquée", "Petite camomille", "Camomille allemande". Plante annuelle, de 15 à 60 cm de hauteur, à tige unique, dressée et rameuse et feuilles découpées. Les fleurs sont minuscules, réunies en capitules et se reconnaissent à leur odeur. Floraison de mai à novembre. On la trouve dans toutes les régions à l'état sauvage en particulier le long des chemins,sur les décombres, les terrains cultivés, les fossés. On la distingue de Matricaria perforata par son réceptacle vide.

Camomille puanteCamomille puante, Anthemis cotula, familles des Asteracées. Appelée également "Anthémis fétide", "Anthémis puante", "Camomille des chiens", "Maroute", "Camomille maroute", "Marouette", "Anthémis cotule", "Anthémis bâtarde" ou encore "Oeil de vache". Plante herbacée annuelle qui fleurit de juillet à octobre. Cette plante, de 15 à 50 cm de hauteur, diffuse une odeur désagréable lorsqu'on la froisse. Les feuilles penniséquées sont finement divisées et portent des capitules solitaires. Les fleurs ont des fleurons centraux discoïdaux jaunes et des fleurons longiformes blancs, leur nombre variant de dix à treize pour la camomille puante. Les fruits sont dépourvus d'aigrettes. On la trouve sur les terres cultivées et dans les décombres, avec d'autres plantes similaires à fleurs blanches, difficiles à distinguer les unes des autres. Le plus souvent, elle pousse sur sol lourd. Il existe également une sous-espèce avec des tiges procombantes qui croît au bord de la mer. Présente dans presque toute l'Europe jusqu'au sud de la Scandinavie.

Camomille de ChineCamomille de Chine, Chrysanthemum indicum, famille des Asteracées. Appelée également "Chrysanthème d'Inde". Plante vivace originaire d'Asie orientale utilisée depuis l'Antiquité en Chine. Elle est à la base des cultivars des chrysanthèmes des fleuristes (Chrysanthemum x grandiflorum). Plante de 0.25 à 1 m de hauteur avec un rhizome superficiel. Les capitules sont rassemblées en cyme terminale lâches. Le capitule est entouré d'un involucre .

Grande camomilleGrande camomille, Tanacetum parthenium, famille des Asteracées. On l'appelle également le "Pyrèthre doré" , "Partenelle" ou encore le "Pyrèthre mousse". Plante herbacée vivace qui fleurit de juillet à septembre. On la trouve en méditerranée occidentale.

Anthémis de trionfetti, Anthemis triumfetti, famille des Asteracées. Appelée également "Camomille de Trionfetti". Un seul capitule par tige, fleurs centrales jaunes, ligules blanches. Plante de 30 à 80 cm de hauteur. Cette camomille aime les éboulis et les rocailles jusqu'à 1500 mètres. On la trouve en Europe méridionale.

Anthémis précoce, Chamaemelum fuscatum, ou Ormenis praecox, famille des Asteracées. Appelé également "Camomille brunâtre". Plante annuelle à odeur caractéristique, de 10 à 40 cm de hauteur, à tige simple ou ramifiée dès la base. Capitules terminaux à fleurs tubuleuses jaunes et ligulées blanches assez grandes. Cette plante est très répandue dans le nord du pays, dans les vergers, les pâturages, les jachères. Elle préfère les sols argileux, lourds et les sols limoneux à sablo-limoneux bien pourvus en eau.

Anthemis arvensisCamomille des champs, Anthemis arvensis, familles des Asteracées. Plante aromatique annuelle ou hivernante, de 15 à 60 cm de hauteur, qui possède une tige ramifiée très poilue. Les feuilles sont divisées, souvent recouvertes d'un duvet laineux, surtout quand elles sont jeunes. Les capitules isolés poussent au bout de longs pédoncules. Les fleurs rayonnantes sont blanches, le dôme central est jaune. Les akènes sont blanchâtres, glabres et lisses, et nervurés. La camomille est une espèce très commune qui pousse sur les terres arables, les friches, les décombres, les sols calcaires en Europe.

Camomille inodore, Tripleurospermum maritimum ou Matricaria maritima, famille des Asteracées. Plante annuelle ou vivace, de 20 à 50 cm de hauteur, apparentée à la camomille, mais elle a des fleurs plus grandes et elle est pratiquement inodore. Elle présente des tiges plutôt faibles, ramifiées, recouvertes de petites feuilles vert intense, extrêmement découpées. Les capitules sont portés isolément ou en petits bouquets et ont des fleurons ligulés blancs autour du bord externe du disque, avec des fleurons discoïdaux jaunes au centre. Les fleurs donnent des fruits glabres à trois nervures. Il existe différentes sous-espèces, chacune occupant des habitats différents, depuis les falaises, les dunes et les plages de galets jusqu'aux terres arables, aux décombres et aux bords de routes de tout l'hémisphère Nord.


Parlons cuisine

Camomille romaine : on l'utilise pour donner du goût aux salades et aux desserts. On peut aussi en faire des tisanes.


Santé, régime

Propriétés des camomilles

Camomille romaine

Les fleurs et capitules sont traditionnellement réputées toniques, stomachiques, antispasmodiques et analgésiques. Ses principes actifs sont ses constituants polyphénoliques (acide phénols, flavonoïdes, procyanidols, coumarines); huile essentielle, sesquiterpènes à saveur amère.
On la recommande pour les trouble spasmodiques, troubles digestifs fonctionnels: digestions difficiles (spasmes digestifs, douloureux, aérophagie, flatulences) ou de dysménorrhée.
En usage externe, on l'utilise comme adoucissant et antiprurigineux (irritations oculaires, mal de gorge, rhinite).
Elle s'utilise également en infusion (tisane, inhalation), sous forme de collyre ou collutoire, d'huile essentielle.
L'action anti-inflammatoire de l'huile essentielle a été démontrée chez le rat.
Cosmétique : elle est souvent présente dans les soins de beauté (lotions, crèmes, shampoings, surtout pour cheveux blonds). Elle est également utilisée traditionnellement comme colorant naturel des cheveux pour offrir une teinte blonde.

Camomille sauvage

Plus de 120 substances chimique ont été identifiés dans la fleur de camomille sauvage : 28 terpénoïdes, 36 flavonoïdes, et 52 autres composés divers.  Tonique, stomachique, antispasmodique et analgésique.
Elle s'utilise en tisane, seule ou en mélange. On lui attribue à dose modérée une certaine efficacité contre l'insomnie, contre les troubles digestifs fonctionnels. Elle agit sur les digestions difficiles. Elle a une efficacité reconnue contre l'eczéma. Elle soulage les insolations et participe à la remise en place de l'hydratation du corps. Elle calme aussi les flatulences.
On l'administre comme fortifiant aux enfants.
En usage externe, on l'utilise pour réaliser des cataplasmes et des rinçages en cas de conjonctivite et d'inflammation des yeux.
En soin beauté, elle peut être utilisée en lotion et en eau de rinçage des cheveux.

Camomille de Chine

Les parties aériennes de Chrysanthemum indicum (fleurs, feuilles et tiges) sont utilisées en Médecine traditionnelle chinoise pour traiter les vertiges, les symptômes de l'hypertension et plusieurs maladies infectieuses.

Grande camomille

On extrait de la grande camomille le "Parthénolide" qui agit, in vivo, sur le complexe NF- kB (nuclear factor kappa B) au sein de cellules de cancer du sein résistantes au tamoxifène, en bloquant l'activité de ce NF- kB, ce qui rend les cellules de nouveau sensibles à ce produit. Les indications de la Grande Camomille dans ce contexte de médecine non conventionnelle ne sont pas définies.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Utiliser le thé jusqu'au bout !

Les feuilles de thé, après avoir infusé, peuvent être incorporées au terreau de vos plantes, C'est un excellent engrais.

Tous les trucs et astuces

Publicité