Recettes et fiches cuisine > ortie : toutes les recettes > ortie

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Ortie

L'ortie est une plante, On la trouve dans les haies, fossés, jardins, décombres, prairie, elle possède des poils urticants sur la tige et sur ses feuilles, de forme dentelée.

toutes les recettes de Ortie
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous des orties ?

OrtieL'ortie dioïque (Urtica dioica) de la famille des urticacées, ou la petite ortie (urtica urens)
On la trouve dans les haies, fossés, jardins, décombres, prairie...
Elle peut atteindre une hauteur de 1 mètre pour la grande ortie (urtica dioica) ou 50 cm pour la petite ortie (urtica urens).
Qui s'y frotte s'y pique ! Elle possède des poils urticants sur la tige et sur ses feuilles, de forme dentelée, possédant sur le dessus de petits poils ou aiguilles aux extrémités effilées.
Au moindre contact, la pointe se brise en s'enfonçant dans la peau et laisse échapper un liquide urticant qui est injecté directement.
Les orties abritent une grande quantité de chenilles et d'insectes utiles pour l'équilibre naturel.
L'ortie est utilisée dans de nombreux domaines : médical, culinaire, horticole.
L'agriculture biologique l'utilise sous forme de purin (macération de la plante et filtrage) qui est efficace comme activateur de croissance, également pour lutter contre certains insectes (pucerons).
On utilise les fibres d'ortie pour fabriquer du papier.

En France, un décret du 1er juillet 2006, en application de la loi d'orientation agricole de janvier 2006, interdit la commercialisation, la détention et la promotion de produits phytosanitaires non homologués.
Ce décret dont la mise en application suscite de nombreuses questions ne remet pas en cause la confection domestique du purin d'ortie mais uniquement sa commercialisation.
Source : Wikipedia.fr (Voir notamment un article du site Tela-botanica)


Parlons cuisine

Utilisation de l'ortie

Lasagnes aux ortiesSoupe aux ortiesLasagnes aux orties-Soupe aux orties

Les jeunes pousses d'ortie, excellentes, peuvent s'accommoder dans les soupes; elles se cuisinent en légume, comme l'épinard, en tartes, en soufflé, en feuilletés, en cakes. Dans les omelettes.
On peut utiliser l'ortie dans la préparation de sauces, gratins, gelées, dans la confection de moutarde.
On en fait de la confiture.


Santé, régime...

Propriétés de l'ortie

L'ortie est riche en fer, en vitamines C, A, en magnésium, sels minéraux et oligo-éléments.
C'est l'acide formique qu'elle contient qui produit les désagréables sensations de démangeaisons et de brûlure.
Toutes les parties de la plante de l'ortie sont utiles (semences, feuilles, racines).
Au printemps, profiter des jeunes orties pour en faire une cure : c'est un excellent dépuratif qui régénère les fonctions essentielles du corps.
Les manger en légume, les boire en tisane.
La valeur énergétique de l'ortie est de 57 calories au 100 grammes soit 5.50 g de protéines, 0.70 g de lipides met 7.10 g de glucides.

Remèdes d'autrefois
Infusion ou décoction contre l'anémie, les rhumatismes, les règles trop abondantes.
L'infusion d'ortie soigne la diarrhée.

Usage externe
Les vertus hémostatiques de l'ortie seront mises à profit dans le saignement de nez où il suffit bien souvent d'introduire un coton imbibé de suc frais dans les narines pour voir cesser les saignements.
Contre les aphtes : infusion d'ortie en bains de bouche.
Pour la brillance et la souplesse des cheveux : infusion d'ortie comme dernière eau de rinçage.

Attention ! Il faut éviter de cueillir les orties au bord des routes à grande circulation ou dans tout endroit pollué.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment enlever facilement la seconde peau des fèves ?

Pour enlever plus facilement la seconde peau des fèves, les blanchir 30 secondes dans l'eau bouillante.

Tous les trucs et astuces

Publicité