Recettes et fiches cuisine > galanga : toutes les recettes > galanga

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Galanga

Le galanga, famille des zingibéracées, est une épice extrême-orientale.

toutes les recettes de Galanga
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur le galanga?

Le galanga, famille des zingibéracées, est une épice extrême-orientale qui recouvre en français les espèces Alpinia officinarum et Alpinia galanga.
Il s'agit d'un rhizome à la pulpe orange ou blanchâtre sous une écorce rougeâtre.
Sa couleur et son arôme rappellent un peu le safran.
Cité par Marco Polo, le galanga fut très employé au Moyen-Âge sous le nom de "garingal" ou "galingale".
C'est une épice encore très courante en Indonésie et en Thaïlande.


Variétés

Petit galanga : Alpinia officinarum, appelé également "galanga camphré" , "galanga de chine" ou "galangal officinal" . Plante herbacée vivace et rhizomateuse, originaire de Chine qui ne dépasse pas 1 mètre. Rhizome plus fibreux et plus sombre (brun foncé à noir) que celui du "grand galanga". Les fleurs sont blanches rayées de rouge, en racèmes au bout de tiges. Les fruits sont rouges et sphériques.

Le grand galanga : Alpinia galanga, appelé également "galanga de l'Inde", "gingembre thaïlandais", "souchet long", "souchet odorant". Peut atteindre 4 m de haut. Le rhizome est charnu, blanc, avec des jeunes pousses roses, fortement ramifié. Fibreux. Inflorescence au bout des rameaux, à nombreuses fleurs en racèmes. Fleurs parfumées, jaune-crème. Les fruits sont des capsules sphériques ou légèrement ovales qui contiennent deux à trois graines.

L'étymologie "Alpinia" est un hommage à P. Alpino, botaniste italien de la fin du XVI e siècle spécialisé dans la flore égyptienne.


Parlons cuisine

On trouve le rhizome de galanga en tranches fraîches ou séchées, entier ou en poudre dans les épiceries orientales. On l'utilise parfois pour parfumé le thé.
Les deux espèces de galanga sont utilisés dans la cuisine traditionnelle du sud-est asiatique, notamment dans les plats de volaille et de fruits de mer. Les indonésiens l'utilise  fréquemment en tranches ou en poudre pour réaliser le nasi goreng (riz frit avec des légumes et de la viande) ou le daging rendang (ragoût de boeuf ou de buffle très épicé).

Le petit galanga est très aromatique et s'utilise en cuisine comme le gingembre pour aromatiser les plats. Il a un goût piquant et poivré, légèrement citronné. Il est utilisé aussi comme légume (fleurs et jeunes pousses). Les fruits servent quelquefois de substitut de la cardamome. Il aromatise le kvas russe (bière à base de pain).

Le grand galanga possède un gros rhizome noueux et sa saveur est légèrement piquante. Il remplace souvent le gingembre dans les plats. Il donne un goût incomparable au curry thaï, aux soupes et salades. Presque oublié, il commence peu à peu à réapparaître sur nos étals.

Comment choisir le galanga?

Préférer les jeunes pousses plus juteuses, plus aromatiques et moins dures.
A émincer très finement ou à râper car le rhizome est fibreux et la saveur est forte pour ceux qui n'y sont pas habitués.


Conservation

Dans une boite, au réfrigérateur, il peut se conserver assez longtemps.

On peut le congeler, découpé en rondelles.


Santé, régime

Propriétés du galanga

Le galanga a la réputation d'être aphrodisiaque. On lui prête la propriété de réchauffer le corps, surtout celui des femmes, de "booster" la libido et d'attiser la sensualité par son arôme.
Il appartenait déjà à la pharmacopée ayurvédique qui utilisait ses propriétés tonifiantes et stimulantes. Le galanga aurait un effet régulateur en stimulant certaines zones du cerveau responsables du tonus général et de l'activation des centres des sensations liées au plaisir.

Le petit galanga est riche en huiles essentielles et on l'utilise en aromathérapie et dans l'industrie cosmétique. C'est aussi une plante médicinale qui stimule l'appétit et aide à la digestion. On l'utilise également pour soigner la toux, la bronchite et les maux de gorge à cause de ses propriétés antiseptiques et expectorantes.
Il est également efficace contre les troubles des règles, les vertiges, les nausées (mal des transports, femmes enceintes). Il calme les douleurs dentaires (à mastiquer). C'est également un fongicide.

Le grand galanga était connu en Égypte ancienne pour faire des fumigations.
Sainte Hildegarde recommande le galanga contre les indigestions, l'arthrite et les angines de poitrine sous la forme d'un électuaire : 1 c. à soupe de galanga, 2 c. à soupe d'origan, 2 c. à soupe de graine de céleri, 1 c. à café de poivre blanc, le tout réduit en poudre et additionné de miel et cuit au bain marie.

La valeur énergétique moyenne du galanga est de 70.58 calories au 100 grammes soit 1.17 g de protéines, 1.58 g de lipides et 15.29 g de glucides.



Recettes à découvrir


Crédits photos : Fotolia

Publicité

Trucs et astuces

Comment éviter que vos épices s'éparpillent dans tous le plat de cuisson?

Lorsqu'on cuisine avec de nombreuses épices, elles s'éparpillent dans tous le plat de cuisson. Pour éviter de retrouver de petit fragments désagréables au goût intense, dans la bouche, réunissez toutes les épices dans une mousseline (nouée).

Tous les trucs et astuces

Publicité