Recettes et fiches cuisine > pain : toutes les recettes > pain

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Pain

L'art de faire du pain remonte à 4000 ans avant Jésus Christ. Le pain est le symbole du travail et de l'effort.

Les recettes incontournables

Recettes de pain
Pain : toutes les recettes

Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur le pain ?

PétrissageAdjonction de selBaguettesBaguettes

Le mot "pain" sans autre qualification est réservé au produit résultant de la cuisson de la pâte obtenue par pétrissage d'un mélange de farine de blé, d'eau potable, de sel de cuisine et d'un agent de fermentation.
Ce mélange peut comprendre certains adjuvants ou additifs dont l'emploi limité est autorisé dans la fabrication du pain à destination de la vente.
Le pain français est célèbre dans le monde entier. Il reste le symbole du travail et de l'effort. Certaines expression comme "gagner son pain à la sueur de son front" ou "manger son pain blanc le premier" donnent l'importance que l'on accorde au pain. L'art de faire du pain remonte à 4000 ans avant Jésus Christ.
C'est au cours du Moyen-Age, que le métier de boulanger (l'homme qui fait des boules) commence véritablement à s'organiser. A cette époque, les galettes de pain servaient à éponger le jus des viandes.
Le pain français est fabriqué le plus souvent, à partir de farine de blé, d'eau, de sel et de levure de boulangerie ou de levain qui assure la fermentation en formant la levée de la pâte et l'alvéolage de la mie. La nature et la qualité des ingrédients utilisés donnent au pain ses qualités nutritionnelles et gustatives.

Quelles sont les qualités d'un bon pain ?

Pain poolishPain Poolish
Son aspect extérieur
: il doit être beau et appétissant, de forme régulière et bien proportionné.
Les coups de lame seront réguliers et bien ouverts. La croûte, de couleur dorée, uniforme, fine et croustillante.

Pain percée de grandes alvéolesSon aspect intérieur : La mie de pain doit être spongieuse et percée de grandes alvéoles à la paroi fine et opaque. Le pain doit rester frais de 15 à 24 heures, selon sa forme (les baguettes fines sèchent plus rapidement que les formes en boule).

Le pain de campagne

Pain de campagneLe pain de campagne, d'une saveur légèrement acidulée, comprend de la farine type 55, de la farine de seigle (facultatif) environ 12%, de levure et pâte fermentée.
Il a pour principale qualité de se conserver longtemps sans rassir. C'est pourquoi il était tellement apprécié dans les campagnes.
Le pain paysan est très voisin du pain de campagne; c'est la proportion de farine de seigle qui fait la différence.

Le pain de seigle

Pain de seigleLe pain de seigle, fabriquée avec de la farine de seigle additionnée de farine de blé (facultatif), a une texture serrée et un goût très personnalisé.
Il existe aussi agrémenté de raisins secs et de noix : c'est un régal !
Le pain de seigle est réputé pour accompagner agréablement les fruits de mer.

Pain vapeur chinoisLe pain vapeur chinois.

Pain rustiqueLe pain rustique. Mélange de farine de froment et de farine de seigle. Ce pain est plus long à rassir; on le trouve en boule, long ou en miche.

Pain aux 5 céréalesLe pain aux céréales, est fabriqué à partir de froment, blé, soja, seigle, avoine, sarrasin, orge, et riz.
Ce pain possède l'ensemble des vertus de toutes les céréales. Un aliment excellent en valeur nutritive et gastronomique.

Pain completLe pain complet, en boule ou moulé. Fabriqué à partir de farine de froment. On peut y ajouter des graines de sésame ou de nigelles.
Ses apports en minéraux : fer, magnésium, vitamines B1, B3, fibres et cellulose, sont nettement plus élevés que dans le pain blanc.

Pain au sonLe pain de son: sa forte teneur en son (fibres cellulosiques) aurait un effet bénéfique sur le transit intestinal. Il se conserve bien.

Pain au maïsLe pain au maïs

Pain de mie pour la préparation des canapésPain de mieLe pain de mie industriel. Utilisé pour les croque-monsieur, canapés et toasts. Il possède une croûte résistante et fine à la mie blanche d'une texture serrée.
Il se conserve 2 jours.
Le pain de mie fermente et prend forme à l'intérieur de moules ronds ou rectangulaires, le plus souvent fermés.
Il comprend de la farine de froment, eau, sel, matières grasses végétales, sucre, levure, farine de fève, émulsifiants E471, E481, E472 agent de traitement de la farine : acide ascorbique.

FougassesFougassettesLa fougasse, fougassettes. Ce sont des spécialités du sud de la France, elles possèdent une croûte délicieuse.

Baguettes viennoisesLe pain viennois. C'est une baguette moulée, de création autrichienne (1840); il est caractérisé par une croûte très souple, une mie fine et une saveur légèrement sucrée.

Pain aux noixLe pain aux noix. Contenant 15 % de brisures de noix (ou plus si il est fait à la maison), il est fabriqué avec un mélange de farine de seigle et de froment.
Utilisation en  salade ou fromage.

Focacia

Pain FocaciaFocacia poireaux reblochonFocacia au poolish- Focacia poireaux reblochon

Pain italien qu'on coupe transversalement pour le farcir de différentes manières.

Quels sont les défauts du pain ?

Le pain peut présenter certains défauts, pouvant provenir de trois causes principales :
Erreur de réalisation
Produits utilisés défectueux
Conditions atmosphériques.
Les défauts du pain se classent en trois catégories :
Pains mal développés
Pains à l'aspect extérieur défectueux
Défauts de la croûte et de la mie


Parlons cuisine

Comment prépare t-on du pain ?

L'art de faire du pain se décompose en plusieurs phases bien distinctes:
La préparation et vérification des ingrédients
Le pétrissage
Le pointage ou piquage
La pesée
La mise en forme ou façonnage
L'apprêt
La cuisson

La préparation du pain
La farine
: doit être en parfait état. Elle va absorber une quantité variable d'eau, son taux d'hydratation est d'environ 60 %, soit pour 1 kg de farine, 600 g d'eau.
Les causes de sa variation peuvent être :
Humidité propre à la farine
Taux d'extraction de la farine : le taux d'absorption d'eau par le son est supérieur à celui de la farine; plus il y a du son dans la farine, plus elle absorbe de volume d'eau.
Sa force boulangère (qualité du gluten)
Le pourcentage en gluten de la farine. Le gluten absorbe de 2 à 3 fois son poids en eau.
Le taux d'humidité de l'air ambiant.

L'eau : potable bien sûr
Le sel
La levure doit être conservée au frais au réfrigérateur. La température idéale d'action de la levure à l'intérieur de la pâte se situe à 24/25°C environ.
Si le lieu de pétrissage est froid, le dosage de la levure peut être augmenté d'un quart (1/4).
Il est préférable de sortir la levure du réfrigérateur la veille de son utilisation afin qu'elle soit à température ambiante.

Le pétrissage du pain Le pétrissage est l'opération de départqui permet de mélanger d'une façon homogène l'eau, la farine, le sel, la levure (ou levain) et améliorants afin de réaliser une pâte. On obtient une pâte aérée, souple et élastique.
Ce pétrissage peut se faire à la main ou à la machine.
Au cours du pétrissage, la fermentation commence.

Le pointage du pain Le pointage permet à la fermentationde se développer à l'intérieur de la pâte. Les 5/10 la pâte commence à se détendre puis elle devient moins élastique, prend de la ténacité et du volume.
On le diminue :
A cause d'une température supérieure à 25°C
Par un pétrissage trop long
Du fait d'une pâte peu hydratée, trop ferme
Si vous ajoutez un améliorant : de l'acidité
Par excès de levure : plus de 25 g au kg de farine
On l'augmente :
Par manque de pétrissage
Du fait d'une température trop basse :inférieure à 23°C
Du fait d'une pâte trop hydratée, douce, pâte qui se détend, qui relâche en cours de pétrissage
Par aucun apport de substance contenant une acidité
Par une quantité de levure de 10/15 g au kg de farine

Pesage et mise en forme Pour le pesage, une balance est nécessaire afin d'avoir des pièces qui soit régulières et de même grosseur.
Lors de la mise en forme, la pâte prend son aspect définitif : une baguette, une boule, un pain etc.
• Si la pâte colle aux mains, ce sont les mains qu'il faut fariner et non la pâte.
• Il ne faut pas tirer sur le pâton pour l'allonger s'il n'est pas à grandeur convenable : il faut attendre quelques instants et l'allonger doucement.
Si le pâton ne s'allonge pas facilement, il ne faut pas forcer car il y a risque de déchirement du gluten de la pâte.
Attendre 1 à 2 minutes et allonger le pâton très lentement.

L'apprêt ou la deuxième période de repos
Il débute dès la fin de la mise en formeet se termine au four.
Pendant le repos, le pâton sous l'action de la levure augmente de volume, car les gaz produits par celle-ci sont emprisonnés dans la pâte.
Cette deuxième pose participe au volume final du pain et contribue à sa légèreté.

Quel est le rôle de la coupe sur le pain ? La coupe permet de donner du volume au pain, elle donne une présentation et une régularité qui le rend agréable à regarder.
Il faut couper la pâte à l'aide d'une lame très aiguisée, permettant une incision nette et franche.
Cette lame doit être propre.

Comment doit-on couper le pain ?

Tenir la lame inclinée le plus près possible de l'horizontale.
Pratiquer des incisions légèrement en diagonale par rapport à la longueur du pâton.
Débuter la deuxième incision au dernier tiers de la première, tout en la décalant vers la droite.
Bien couvrir la surface à couper, en débutant et terminant sa coupe aux deux extrémités du pâton.
Toujours couper lame couchée "sous peau" pour protéger le coup de lame de la chaleur du four.

Existe-t-il d'autres coupes pour le pain ?
Le coup de lame dit "saucisson"
: lame tenue à la verticale dans le sens de la largeur du pâton, son rôle se limite à créer un aspect particulier au pain mais, cependant, il freine le développement du pâton qui s'arrondit.
Le coup de lame "Polka"
: lame tenue verticalement; la pâte est incisée en diagonale sur toute la surface du pâton en partant de la droite vers la gauche puis de la même façon, mais en coupant cette fois de la gauche vers la droite.
On obtient des losanges décoratifs sur le pain cuit. Ce type de coupe se fait sur les boules.

La cuisson du pain
C'est la dernière opérationqui permet la transformation de la pâte fermentée en pain.
Quelques instant avec d'enfourner le pâton, il faut projeter de la vapeur d'eau dans le four mais l'excès de vapeur risque de recoller les coups de lame; un manque de vapeur donne des pains gris, ternes et plats, aux coups de lame déchirés.

Quel est le rôle de la vapeur ?
Elle retarde le dessèchementde la pâte à la chaleur, afin que le gaz carbonique puisse continuer son effort de poussée; on obtient ainsi un meilleur gonflement du pâton.
Elle influe sur l'aspect extérieur du pain : avec une croûte fine, brillante, de couleur blond brun grâce à la constante humidification de la surface du pâton.
Cette opération se fait surtout au début de l'enfournement.

Quelques conseils
Il ne faut pas entreposer du pain chaud "à plat", mais toujours sur le côté ou debout.
Ne jamais reposer sur une surface imperméable (métal), la vapeur d'eau issue du pain en ramollirait la base.
Afin de ralentir le rassissement, il faut :
le placer à l'abri des courants d'air
à une température aux environs de 20°C.
Ne pas le mettre sous plastique, cela accélère le rassissement.




Astuces

  • Pour savoir si votre pâton est prêt à être enfourné
  • Pratiquer une légère pression avec le doigt sur le pâton :
  • Si le creux créé par la pression s'efface rapidement, prolonger le temps de pause.
  • Si le creux s'efface lentement, mettre à cuire rapidement le pâton.
  • Si le creux reste, le temps de pause a été trop long !
  • Pour garder du pain frais ou réutiliser du pain rassis
  • S'il est coupé en tranches : poser une serviette humide (essorée) sur le pain
  • S'il est en morceau long : l'humecter et le mettre dans un sac alimentaire ou dans une serviette humide.
  • Pour réhydrater le pain sec
  • Avec un pinceau, légèrement badigeonner d'eau la surface de la baguette, de tous les côtés.
  • Enfourner thermostat entre 4/5 (120°C) pendant 5 à 10 minutes : la croûte n'est plus humide, la mie est réhydratée.



Santé, régime...

Que savoir sur le pain ?

Le pain ordinaire n'apporte rien, sinon de l'énergie sous forme d'amidon.
Choisir plutôt du pain complet, de seigle, du pain au son, tous plus savoureux et plus rassasiant, fournissant un bon apport de fibres.
Pour les personnes au régime "minceur", pas plus de 2 tranches de pain par jour.
Ils comprennent : glucides, eau, protides, lipides, sodium, calcium, potassium, soufre, phosphore, vitamine B1 B2, PP, E.

La valeur énergétique moyenne du pain est de 266 calories au 100 grammes soit 7.64 g de protéines, 3.29 g de lipides et 50.61 g de glucides.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment réhydrater du pain sec ?

Pour réhydrater le pain sec : avec un pinceau, légèrement badigeonner d'eau la surface de la baguette, de tous les côtés. Enfourner thermostat entre 4/5 (120°C) pendant 5 à 10 minutes : la croûte n'est plus humide, la mie est réhydratée.

Tous les trucs et astuces

Publicité