Equilibré

Équilibré se dit d'un vin dont la constitution fait appel à trois composantes : l'astringence, l'acidité et la rondeur qui doivent être en harmonie. L'un ou l'autre de ces caractères peut dominer, mais sans excès.


L'astringence, dus aux tannins, se traduit par une rugosité sur toutes les muqueuses de la bouche. Elle n'existe que dans les vins rouges et certains rosés.
L'acidité, que l'on ressent sur les côtés de la langue, apporte une sensation de fraîcheur.
La rondeur, ou le moelleux, est une sensation de douceur et d'onctuosité, due aux sucres, mais surtout aux alcools (éthanol, glycérol).

Recettes à découvrir

×