Recettes et fiches cuisine > cuisine réunionnaise : toutes les recettes > cuisine réunionnaise

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Cuisine réunionnaise

La cuisine réunionnaise est une mosaïque et un mariage harmonieux des diverses cultures qui ont peuplé l’île au cours du temps.

toutes les recettes de Cuisine réunionnaise
Traduire/Translate this fiche de cuisine

La RéunionApparue sur les cartes de géographie vers 1500, l'Ile de la Réunion s'est appelée successivement  Ile du Couchant, Santa Appolonia, England Forest, Pearl Island, Ile Mascareigne puis Ile Bourbon.  A la Révolution française, elle a pris le nom d'Ile de la Réunion mais, en 1809,  Napoléon l'a renommée Ile Bonaparte. Reprise par les Anglais, elle est à nouveau appelée Ile Bourbon mais en 1814, elle est restituée à la France qui opte définitivement pour le nom d'Ile de La Réunion.

Elle est voisine de l' Ile Maurice et de la grande île de Madagascar (à 800km). C’est une île volcanique de 2512 km² avec un volcan toujours actif, le Piton de la Fournaise. Les plages représentent une quarantaine de kilomètres sur les 218 km de côtes.

La RéunionLe relief de l'île est très accidenté et le climat y est tropical. On y cultive, principalement pour l'exportation, la canne à sucre, l'ananas, la vanille, le géranium et le café. Le tourisme est le principal revenu de l'Ile.

Depuis sa découverte au 16e siècle, cette île qui était  inhabitée a été peu à peu peuplée par des Européens (Portugais, Français), des Malgaches, des Indiens, des Africains et des Chinois.


Les produits utilisés dans la cuisine réunionnaise

Les épices

Gousses de vanille.  On la dit la meilleure du monde ! Elle est dodue et très parfumée.

Ail, anis étoilé, cannelle, coriandre, cumin, curcuma, gingembre, piments, thym, safran, etc.

Le massalé est un mélange d'épices grillées et moulues, composé généralement de cannelle, coriandre, cumin, cardamome, clous de girofle, feuilles à curry, fenugrec, muscade, piment et poivre noir. Le massalé est utilisé principalement dans les caris.

Les céréales et les légumineuses

Les lentilles jaunes (dhall)  et le riz.

Les légumes

Chayotte (appelé aussi chouchou), brèdes (feuilles de cresson, de blettes, de manioc, etc), palmistes, avocat, chou, concombre, aubergines (appelées « bringelles »), fruit à pain, manioc, oignon, patates douces, pommes de terre, tomate, etc.  

Les fruits

fruitsAnanas victoria, banane, bibasse (nèfle du Japon), combava, goyave, litchi, mangue, papaye, tamarin, noix de coco, fruits de la passion, pitaya, zatte, carambole, etc

Les poissons et fruits de mer

crevettes à la réunionnaise

La cuisine réunionnaise utilise tous les fruits de la mer. Les poissons les plus courants sont : le capitaine, le perroquet, la carangue, la dorade, le mérou, le thon, le capucin, l’espadon, le marlin, la bonite.
Le poulpe (zourite), le crabe, les crevettes sont très appréciés.

Viandes

Le porc, le bœuf, la volaille.

Pintade aux bananes

Les boissons alcoolisées

mendiants au rhum- Le rhum, à base de jus de canne, est l'alcool du pays. Le meilleur marché est le « rhum charrette ». Il est très utilisé pour confectionner les "rhums arrangés", constitués de fruits ou épices longuement macérés : rhum cannelle, rhum litchi, rhum vanille, rhum gingembre, rhum ananas, etc.
Le « rhum vieux » est de qualité supérieure.
- La bière Bourbon dite aussi bière-dodo est une fabrication locale.


Parlons cusine !

La gastronomie réunionnaise

Dans le domaine des saveurs, La Réunion porte particulièrement bien son nom ! Sa gastronomie est une mosaïque et un mariage harmonieux des diverses cultures qui ont peuplé l’île au cours du temps. Apports indiens, africains, chinois, créoles, européens ont créés une cuisine parfumée, où les légumes et le riz se mêlent au poisson ou à la viande et dans laquelle les fruits sont présents, de l’entrée jusqu’au dessert.

Quelques spécialités culinaires de La Réunion

Cari de crevettes et courgettes
Le cari est un ragoût épicé préparé avec de la volaille, du poisson, du bœuf ou du porc. On sert le cari avec du riz et des légumes, des lentilles, etc. On l’appelle aussi « rougail marmite ».

 Les samoussas se servent en entrée. Ce sont des petits triangles de pâte farcis aux crevettes, au poulet, aux légumes, au porc.

Les achards sont une préparation de légumes de saison coupés en fines lamelles, sautés ou crus, assaisonnés de gingembre, ail, oignons, curcuma, piments, vinaigre. Les achards sont mangés froids et accompagnent souvent le riz.

Le boucané : ce sont les basses côtes du porc qui sont fumées au feu de bois. Le boucané est bouilli puis préparé en ragoût bien assaisonné, présenté avec des légumes.

Les bouchons : bouchées de pâte cuites à la vapeur, farcies avec de la viande de porc hachée, du poulet ou des crevettes, bien assaisonnées, et que l'on sert avec de la sauce soja ou un rougail.

Le rougail-pilon est un condiment épicé à base de tomates coupées en dés, d'oignons et de piments émincés, avec ail, citron, gingembre - les assaisonnements se faisant selon le goût de la famille. Les différents ingrédients sont écrasés au pilon.
Certains rougails contiennent des mangues, des avocats, etc.

Les macatias sont de petites brioches sucrées.

Les bonbons coco sont préparés, comme une confiture, avec de la noix de coco râpée, cuite avec du lait parfumé à la vanille et du sucre, jusqu'à consistance d'une pâte ferme que l'on façonne en boulettes.

Le gâteau de patates douces, délicieux clafoutis aux patates douces.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment aromatiser les volailles ?

Pour aromatiser les volailles placer à l'intérieur, avant la cuisson, des feuilles de plantes aromatiques.

Tous les trucs et astuces

Publicité