Recettes et fiches cuisine > moringa : toutes les recettes > moringa

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Moringa

Le moringa ou pois quénique, Moringa oleifera, famille des moringaceae.

toutes les recettes de Moringa
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Que savons-nous sur le moringa?

La moringa ou pois quénique, Moringa oleifera, famille des Moringaceae est un petit arbre qui peut atteindre 10 m.
Elle est originaire du nord de l'Inde et est désormais acclimatée dans presque toutes les régions tropicales, elle résiste bien à la sécheresse et a une croissance rapide.
En Inde, le Moringa est une plante vivrière cultivée pour ses fruits, qui sont consommés cuits et exportés frais ou en conserve.
Au Sahel, les feuilles de Moringa oleifera sont consommées comme légumes et celles de Moringa stenopetala constituent le repas de base du peuple Konso en Éthiopie.
Des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa oleifera sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes. Elles contiennent environ deux fois plus de protéines et de calcium que le lait, autant de potassium que la banane, autant de vitamine A que la carotte, autant de fer que la viande de boeuf ou les lentilles et deux fois plus de vitamine C qu'une orange.


Différentes espèces de Moringa

Moringa arborea : découverte en 1972 au Kenya, elle pousse en terrain très aride. Ses fleurs sont rose claire et rouge foncé et forment de longues panicules. Elle est utilisée par les populations locales en médecine traditionnelle.

Moringa borziana : petit arbre à racine tubérisée, originaire du sud Kenya et de la Somalie. Cet arbre fait de 1.5 à 3 m de haut. Ses fleurs odorantes sont vertes crèmes à jaunes. La Moringa borziana pousse en terrains assez humide.

Moringa concanensis : originaire des forêts sèche du sud est Pakistan. L"huile extraite de ses graines possèdent d'intéressantes propriétés thérapeutiques.

Moringa drouhardiiMoringa drouhardii : arbre au large tronc blanc endémique des forêts sèches du sud de Madagascar. Il pousse extrêmement rapidement, jusqu'à 3 m par an. Il a des usages médicinaux.

Moringa hildebrandtiiMoringa hildebrandtii : il pousse à Madagascar et peut atteindre 20 m de haut. Son tronc lui sert de stockage d'eau lui donnant l'allure d'un baobab. Ses feuilles composées peuvent atteindre 1 mètre de long. Les fleurs sont blanchâtres en large pannicule. Inconnu à l'état sauvage, il est largement cultivé localement pour l'usage médicinal.

Moringa longituba : petit arbuste à caudex qui pousse au nord-est du Kenya, en Somalie et Madagascar. Il se reconnait facilement à ses fleurs rouges brillantes uniques chez les Moringa. Il est utilisé en médecine traditionnelle contre les désordres intestinaux.

Moringa ovalifoliaMoringa ovalifolia : originaire des terrains les plus secs de Namibie et d'Angola. Son tronc épais à l'écorce blanche lui sert de stockage pour l'eau.

Moringa peregrinaMoringa peregrina : petit arbre à racine tubérisée des pourtours de la mer rouge. Ses feuilles sont bleutées, ses fleurs sont zygomorphes, blanc rosé ou jaune clair, odorantes. Les fruits (glands parfumés ou myrobolans) servent à l'obtention de l'huile de ben, qui était réputée dans l'antiquité tant en Égypte qu'en Grèce. La racine tubéreuse peut être consommée après cuisson.

Moringa pygmaea : la plus petite plante du genre Moringa. Plante herbacée tubéreuse à feuilles tripennées et fleurs jaunes. Elle fut découverte en 1980, on la croyait disparue mais fut redécouverte en 2001.

Moringa rivae : elle vit au sud du lac Turkana et au sud-est de l'Éthiopie. Elle est très proche morphologiquement de Moringa arborea et de Moringa borziana et possède deux sous-espèces :
- Moringa rivae subsp. rivae
- Moringa rivae subsp. longisiliqua Verdc.

Moringa ruspoliana : petit arbre qui fait environ 6 mètres de haut et se rencontre en Éthiopie et en Somalie. C'est l'espèce la plus étalée du genre Moringa, avec de grandes feuilles simples allant jusqu'à 15 cm de diamètre et les fleurs les plus grandes de la famille Moringacae avec 3 cm de long.

Moringa stenopetalaMoringa stenopetala : originaire de la région du lac Baringo au Kenya ainsi que d'Éthiopie. Toutes les espèces de Moringa produisent un liquide sucré au niveau des feuilles. Celui-ci est particulièrement abondant chez Moringa stenopetala.


Parlons cuisine

On peut extraire des graines une huile alimentaire intéressante, notamment en Afrique ou beaucoup  de pays manquent d'huiles alimentaires. Les graines renferment 15 à 35% d'une huile comestible jaune claire, inodore et de saveur douce qui a la particularité de ne pas trop rancir et d'être très fluide.
On l'utilise en assaisonnement et pour la friture.

Les racines servent à produire un condiment alimentaire.

En Asie, les jeunes gousses et les feuilles sont un aliment traditionnel courant (cuisson brève comme les épinards ou les haricots verts).

Au Sénégal, les feuilles sont généralement consommées cuites sous forme d'une sauce appelée Mbuum accompagnant le couscous à base de céréales composés de mil, maïs ou riz. Les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées et réduites en poudre.

Au Nigéria, les graines sont consommées grillées, comme des cacahuètes.

Au Sahel, les feuilles séchées et broyées sont traditionnellement utilisées en sauce pour relever les mets.

A la réunion, les brèdes (feuilles) mourongue sont cuisinées en bouillon et les bâtons (gousses tendres) mourongue sont débités et accommodés avec de la morue dans un délicieux cari.

Au Cambodge, les jeunes feuilles et les fruits sont utilisés dans différentes soupes.


Le Moringa est utilisé dans la fabrication des savons, comme huile pour la cosmétique, pour le fourrage des animaux, pour le récurage des ustensiles de cuisine.

Santé, régime

La tradition indienne de l'ayurveda indiquait que les feuilles du Moringa guérissaient plus de 300 maladies.

Les feuilles de Moringa oleifera sont utilisées pour lutter contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité, etc.).

Antidiarrhéique-hypotensive-bactéricide-laxative.

Les feuilles de Moringa contient de la vitamine A, B, C, du fer.
La poudre de feuilles de moringa contient 17 fois plus de calcium et de protéines que le lait. De ce fait, il augmente la lactation et la richesse du lait maternel.

La décoction de l'écorce peut s'utiliser contre les infections cutanées ou la gale. On l'utilise contre la diarrhée ou comme diurétique.

La valeur énergétique moyenne des feuilles fraîches de moringa est de 92 calories au 100 grammes soit 6.7 g de protéines, 1.7 g de lipides, 13.4 g de glucides, 0.9 g de fibres. Elles contiennent également du calcium (440 mg), du cuivre (1.1 mg), du fer (7 mg), du potassium (259 mg), du magnésium (24 mg), du soufre (137 mg), de la vitamine A (6.8 mg), de la vitamine B (423 mg), de la vitamine B1 (0.21 mg), de la vitamine B2 (0.05 mg), de la vitamine B3 (0.8 mg) de la vitamine C (220 mg).

Cosmétique

En cosmétique, l'huile de moringa ou huile de ben apaise, adoucit la peau, elle l'hydrate et la revitalise, notamment les peaux chroniquement très sèches, parfois en proie à des démangeaisons ou à une desquamation. Elle est également utilisée pour lutter contres les rides et le vieillissement.
On l'utilise aussi comme adoucissant pour la peau des bébés. Elle convient parfaitement en huile de massage pour le corps. Elle est excellente en masque capillaire, et offre aux soins du visage une hydratation et une souplesse optimale.
Elle a également la particularité de fixer les parfums, d'être antiseptique et anti-inflammatoire.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment enlever facilement la seconde peau des fèves ?

Pour enlever plus facilement la seconde peau des fèves, les blanchir 30 secondes dans l'eau bouillante.

Tous les trucs et astuces

Publicité