Recettes et fiches cuisine > cuisine hawaïenne : toutes les recettes > cuisine hawaïenne

 

Supertoinette | la cuisine familiale

Cuisine Hawaïenne

Hawaï, 50 ème et plus récent des états des États-Unis (admis à l'Union le 21 août 1959).

toutes les recettes de Cuisine Hawaïenne
Traduire/Translate this fiche de cuisine

Le saviez-vous?
"Jurassic Park" de Spielberg ou la série "Lost" ont été tournés à Hawaï, ainsi que la série "Hawaï police d'État" et son remake "Hawaï Five-0", mais aussi "Magnum".

Que savons-nous sur Hawaï?

Hawaï, 50 ème  et plus récent des états des États-Unis (admis à l'Union le 21 août 1959).
C'est le seul État composé entièrement d'îles. Il est le groupe d'îles septentrional de la Polynésie, et occupe l'essentiel de l'archipel dans l'océan Pacifique central, au sud-ouest des États-Unis continentaux  (3900 km  au sud-ouest de San Francisco), au sud-est du Japon, et au nord-est de l'Australie.
C'est 1 211 500 habitants environs.
il n'existe que deux saisons : l'été et l'hiver. Cet état américain du Pacifique est un paradis tropical  de 16760 km2 composé de 137 îles. Les huit principales sont Niihau, Kauai, Oahu, Molokai, Lanai, Kahoolawe, Maui, et Hawaï et sont appelées les "îles au vent". Les autres, plus petites sont appelées les "îles sous le vent".
Un paysage composé de belles forêts, de champs de fleurs,  d'immenses cascades, de fruits exotiques, de magnifiques plages et d'une mer tantôt clémente, tantôt agitée qui fait le bonheur des sportifs (surf, baignade, plongée).
Sa capitale est Honolulu. Elle est située sur l'île d'Oahu, qui comprend également la célèbre Waikiki, station balnéaire avec sa longue plage, Pearl Harbour, le site de Nunuanu Pali, Waimea Valley, Kaena Point, Makaha...
L'ile d'Hawaï est la plus grande et l'on peut y découvrir son très beau "Hawaï Volcanoes National Park", unique au monde. C'est un site sur les volcans, la nature et la culture hawaïenne. Plusieurs volcans y sont toujours en activité, tels Mauna Ulu ou Hualalai.
La côte entre Hilo, à l'est, et Kailua Kona, à l'ouest, est jalonnée de superbes plages.
Les îles Maui, Lanai et Molokai accueillent les amateurs de planche à voile, de plongée sous-marine et de sports nautiques.
Les sites historiques sont très nombreux. La flore est abondante. La faune vit en paix avec les indigènes.
Quant aux îles de Kauai et Nihau, plus à l'ouest, ont le charme des îles isolées et perdues du bout du monde et vous offre leur paix.
Papahãnaumokuãkea, classé au Patrimoine mondiale de l'Unesco est composé d'îles et d'atolls. C'est un lieu symbolique pour tous les hawaïens qui y voient un sens cosmologique, un paradis pour les spécialistes (biologistes, archéologues, etc.).
Le "palais Iolani", datant du XIX ème siècle est un lieu de visite incontournable d'Honolulu.
L'aquarium géant d'Oahu fera le bonheur des petits comme des grands.

Les arts

La culture traditionnelle  hawaïenne vient des divers groupes ethniques qui ont immigrés et font parties de la vie sociale hawaïenne. Hawaï est un mélange de ces diverses cultures. Les traditions, coutumes de ces diverses ethnies transparaissent dans les différents métiers, les divers artistes et artisans qui font redécouvrir les valeurs d'autrefois à travers par exemple le tissage d'écorces battues (tapa), la confection de colliers de fleurs ou de coquillages (lei), la réalisation de couvertures en patchwork, le tatouage...La vannerie propose de magnifiques tapis de sol, des coussins, des paniers, des éventails, des nattes. Au abords des terrasses on peut entendre le son du ukulele. Le chant et la danse, la musique, les légendes, les traditions font partie intégrante de la vie de l'hawaïen.

La culture

Taro, café, canne à sucre sont les cultures que l'on aperçoit sur les différentes îles d'Hawaï.
Les oranges cultivés à Hawaï sont issues de variétés chinoises et espagnoles. Le cédrat "main de Bouddha" également et est principalement utilisé pour son zeste.

Le lei de fleurs

Le rituel hawaïen le plus symbolique, qui marque sans doute le plus les esprits est sans nul doute le lei, collier de fleurs d'orchidées, que la coutume veut qu'il s'offre en signe de bienvenue  à ceux qui débarquent à Hawaï, accompagner d'un baiser. Mais le lei ne doit être retiré qu'une fois seul, dans l'intimité car il s'avère impoli de le retirer devant d'autres personnes, notamment celles qui vous l'ont offert et dont vous avez accepté le présent.

Les légendes, superstitions et présages

La culture hawaïenne est riche de légendes. Les ancêtres hawaïens transmettaient grâce aux légendes la richesse de leur histoire, les connaissances, les faits et les croyances, leur savoir-faire de générations en générations. Parmi les plus populaires on parle du demi-dieu Maui, qui tira l'île depuis le fond de l'océan, l'histoire de Pele, déesse du feu, jalouse, rusée, rapide comme l'éclair, coléreuse, et de sa rivale Poli ahu, entêtée, opiniâtre, déesse de la mer et de la neige, de nombreuses histoires de pêches et de dieux requins, des histoires narrant la création des nombreuses îles hawaïennes.
Les superstitions et présages font parties du quotidien des hawaïens et sont respectés encore aujourd'hui. Pluie et arc-en-ciel sont des bénédictions des dieux. La pluie, lors d'un mariage est présage de bonheur pour le couple.
Porter un lei lorsqu'on est enceinte  serait un signe de mauvaise fortune.
Ramener des roches de volcan, lorsqu'on est touriste, chez soi est signe de mauvais présage.

Les volcans

La géographie de Hawaï est très diverse à cause de ses grands volcans. Avec Tahiti, les îles Marshall et Tuamotu, Hawaï est l’un des points chauds les plus étudiés par les géologues.
Une instabilité située à la base du manteau terrestre engendre un panache thermique qui en arrivant à proximité de la surface subit une décompression adiabatique qui produit du magma par fusion partielle. Comme les plaques de la croûte terrestre sont en mouvement, une série de volcans font leur apparition puis s'éteignent au fur et à mesure que la plaque pacifique passe au-dessus du point chaud. Cela explique la forme de l'archipel hawaïen, en chapelet d'îles et de guyots (volcans sous-marin, de forme conique, dont le sommet plat se situe approximativement à 1000 ou 2000 m de profondeur). Les principaux volcans sont : Hualãlai, Kilauea, Mauna Kea, Mauna Loa, Mauna Ulu.

Un patrimoine naturel

C'est en juin 2006,  après avoir visionné le film de Jean-Michel Cousteau (Voyage to Kure) que le président George W. Bush fait classer les îles du Nord-Ouest d'Hawaï comme monument national. Ces îles constitueront alors la plus grande zone marine protégée du monde à l'abri de la pêche commerciale. D'une superficie de plus de 350 000 km², ce nouveau monument national s'étire sur près de 2 300 km, comprend une dizaine d'îles inhabitées ainsi qu'une centaine d'atolls et abrite également de nombreuses espèces en danger.
Les parcs naturels d'Hawaï sont le Parc national des volcans d'Hawaï et le Parc national de Haleakalã.

Les langues

D'après l'article XV de la Constitution de l'État d'Hawaï, les deux langues officielles depuis 1978 sont l'anglais et l'hawaïen. Il est donc le seul des 50 États ayant deux langues officielles.
Bien que l'hawaïen soit menacé d'extinction, il est enseigné et des mesures de protection sont en place. C'est la seule langue vernaculaire aux États-Unis à avoir caractère officiel. L'hawaïen, appelé ‘Ōlelo Hawai‘i (langue d'Hawaï), est la langue autochtone, une langue polynésienne de la famille austronésienne étroitement reliée au marquisien, proche du tahitien et du maori.
Aujourd’hui, seules les personnes âgées de plus de 60 ans et les habitants de l’île Niihau (230 personnes) parlent encore l'hawaïen.
L'île de Niihau est une propriété privée dont les propriétaires n'admettent que les habitants de l'île, les anciens résidents et les descendants des ancêtres hawaïens ; les insulaires y parlent une variante dialectale de l’hawaïen.
D'après le recensement des États-Unis de 2000, 73,4 % des Hawaïens de plus de 5 ans parlent l'anglais comme langue maternelle.
L'île d'Oahu est celle qui compte aussi le plus grand nombre de langues immigrantes, notamment le chinois et le japonais.
Les autres langues sont, outre les langues polynésiennes (7,9 %), le filipino (5,7 %), le japonais (4,9 %), le chinois (2,9 %), l'espagnol (1,6 %) et le coréen (1,6 %). Les Hawaïens qui utilisent encore ces langues immigrantes sont ceux de la première et de la deuxième génération ; ceux de la troisième génération ont généralement abandonné la langue de leurs ancêtres. Selon le contexte, les Kamaaina (ceux de n'importe quelle origine qui sont nés et élevés à Hawaï) parlent soit un anglais qui ressemble à celui des autres citoyens américains, soit le Hawaiian Pidgin, créole basé sur l'anglais et comportant des emprunts à l'hawaïen comme aux nombreuses langues parlées par des vagues successives d'immigrants.

Le surf

C'est une pratique traditionnelle d'Hawaï qui a connu un renouveau populaire à partir du milieu du XXe siècle. Ce sport s'est répandu de par le monde, mais reste très pratiqué dans l'archipel. A Peahi, île de Maui, se produit en cas de forte houle la déferlante de Jaws. Il s'agit d'une vague géante, une des plus grosses du globe qui atteint parfois 25 mètres de haut. Elle a été popularisée par Laird Hamilton, Dave Kalama, Darrick Doerner, Gerry Lopez et Basile Commarieu entre autres.


Histoire

C'est en 1778 que le capitaine James Cook, découvre les îles et les nomme alors les "îles sandwich" en l'honneur du 4 ème comte de Sandwich. Ce nom perdura jusqu'à ce que le roi Kamehameha 1er, artisan de leur unification, fonde le royaume de Hawaï en 1810.
A l'origine, les îles hawaïennes étaient habitées par des polynésiens (probablement des voyageurs des îles marquises), il y a environ 1500 ou 2000 ans.
Pendant longtemps, cette société a vécu  dans un isolement quasi total malgré quelques rares contacts avec les autres polynésiens. Les îles d'Hawaï furent gouvernées, durant la majeure partie de leur histoire par des monarques locaux, les ali'i.
La France ne s'implante durablement qu'à partir de 1837 lorsque le capitaine Abel Aubert Du Petit-Thouars (1793-1864) nomme un agent consulaire dans la capitale.
Les intérêts français aux îles Sandwich sont variés : Politiques et stratégiques car ces îles apparaissent très tôt comme la "clé du Pacifique nord". Religieux car c'est une société missionnaire française, "la congrégation de Picpus" qui y introduit le catholicisme. Économique, car les deux ports "Lahaina" et "Honolulu" se sont trouvés, pendant une vingtaine d'années, de 1845 à 1865, au centre de la pêche baleinière française.
L'influence prépondérante des Américains, notamment et principalement avec le fruitier Dole Food Company (planteurs, commerçants) appuyée par le débarquement d'une compagnie de fusiliers-marins qui conduit à la déposition de la dernière reine par un coup d'État en 1893 et à l'instauration d'un Gouvernement provisoire.
En 1894, le protectorat toujours plus renforcé des Américains sur l'archipel, mène à la proclamation d'une République d'Hawaï. Puis elle finit par être annexée au territoire américain le 7 juillet 1898 avec le statut de Territoire d'Hawaï.
L'archipel est impliqué dans la Seconde Guerre mondiale lors de l'attaque de la base navale de Pearl Harbor par l'aviation japonaise le 7 décembre 1941.
Le pouvoir des planteurs prend fin en raison du droit de vote accordé au nombreux immigrés qui dès le XIX e siècle ont radicalement transformé la démographie de l'archipel.
Le 21 août 1959, Hawaï devient le 50e et dernier territoire de l'Union à avoir accédé au statut d'État des États-Unis.
Mais Hawaï présente la caractéristique rare de n'avoir jamais été rattachée à son actuelle puissance souveraine (les États-Unis) par un acte de droit international. La cession de l'archipel fut le fait d'un gouvernement provisoire que les États-Unis ne reconnaissaient pas, le président Grover Cleveland ayant explicitement déclaré cette entité illégitime. Par peur des résultats, aucun référendum ne fut proposé à la population hawaïenne.
La résolution Newland, qui érige Hawaï en territoire organisé des États-Unis, votée par le congrès américain n'est donc, en termes juridiques, qu'un acte unilatéral.
Par l'Apology resolution du 23 novembre 1993, le congrès américain souligne ainsi ce point en reconnaissant que le peuple hawaïen n'avait jamais renoncé à sa souveraineté au profit des États-Unis. Quand bien même le gouvernement hawaïen aurait été considéré comme légitime, le droit international prévoit qu'il aurait fallu un traité, dans la mesure où une loi votée dans un pays ne peut s'appliquer à un autre pays, traité qui n'a jamais été conclu. Le statut du territoire d'Hawaï est donc, en termes de droit pur, non valide.
Cette irrégularité dans l'annexion d'Hawaï est source aujourd'hui encore de mouvement indépendantiste d'une partie de la population autochtone, ainsi que de querelles concernant la propriété des terres ancestrales hawaïennes.
Hawaï ayant été constitué en État fédéré en 1959, sa séparation des États-Unis est aujourd'hui quasiment impossible, même au titre de la nullité en droit de son rattachement, car elle constituerait un cas de sécession.


Le saviez-vous?
L'archipel se rapproche de 8 à 9 cm environ chaque année du Japon.

Parlons cuisine

Que savons-nous sur les spécialités culinaires d'Hawaï?

La cuisine hawaïenne moderne allie des cuisines apportées par les immigrants de l'archipel d'Hawaï, notamment d'origine américaine, chinoise, des philippines, japonaise, coréenne,thaïlandais, vietnamiens, portugaise et polynésienne.
On y déguste beaucoup de poissons frais cru ou apprêté (thon, maquereau royal), le poulpe mariné accompagné de sauce soja et d'algues et des fruits (fruits de la passion, noix de macadamia, mangues, goyaves, noix de coco, bananes, ananas, litchis, avocats, papayes, oranges, etc.) .
Les plats sucrés-salés sont nombreux et très prisés.
"Loco moco" est un riz surmonté de steak haché ou de corned beef (très prisé par les hawaïens) ou d'un oeuf cuit à la poêle, recouvert d'une sauce épaisse appelé" gravy".
La soupe de nouilles de riz très longues aromatisée d' un bouillon de poule ou de crevettes, appelée "saimin" est un incontournable. On peut y trouver des ciboules, du kamaboko japonais (variété de produit alimentaire à base de poisson blanc du type du surimi généralement vendu sous forme de demi-cylindre), des calmars, de la linguiça (saucisse portugaise de porc assaisonnée à l’ail et au paprika et fumée), du spam (marque de viande précuite en boîte), des oeufs, du kimchi (mets traditionnel coréen composé de piments et de légumes fermentés, souvent à base de chou chinois), des raviolis chinois et du chou chinois.
Le "porc kalua" (cuit à l'étouffée ou dans des feuilles de bananier), le saumon mariné avec tomates et oignons "lomilomi", les bananes plantains, le "poi" (purée de taro) sont également des classiques de la cuisine hawaïenne.
"Char siu", travers de porc marinés.
Le cochon de lait rôti à la hawaïenne (Hawaiian roast suckling pig) est un mets traditionnel qui était autrefois réservé aux rois et reines. Le porc est rôti dans une grande fosse creusée dans le sol puis tapissée de feuilles de bananier. Des pierres de lave sont chauffées à la flamme. Une fois très chaudes, elles sont placées dans la fosse et un porc assaisonné est placé à l'intérieur. Il est recouvert de feuilles de bananier qui parfument et préservent la chaleur et la saveur.
Le "mahi-mahi" est un poisson très apprécié à Hawaï et est consommé durant l'été. Sa chair est cuite en grillades.
"Poke" est un mets généralement servi comme accompagnement ou comme repas léger à Hawaï. Il se compose de tranches de thon albacore (appelé 'ahi) enrobées de fleur de sel. Le thon est ensuite mariné dans une sauce soja, de noix kukui grillées, d'huile de sésame, d'algues et de piments hachés. Il existe d'autres variantes qui incluent divers autres poissons cru, du poulpe séché, de la tomate, de l'ail, du chou rouge, des oeufs de poisson, du sambal Olek (sauce piquante des philippines), ou une espèce d'oignon hawaïen (Maui sweet onions), "oignons doux de Maui".
Dérivés de la cuisine asiatique, les sushis, les shashimis, les bols d'udon (nouilles de formes aplaties), les tempuras (beignets de légumes ou de crevettes) se sont intégrés parfaitement à la culture hawaïenne.
"'Opihi" est une spécialité Hawaïenne. Ce sont des patelles, ramassés à la main sur les rochers où viennent s'écraser les vagues. On les consomment traditionnellement crus au premier anniversaire d'un enfant, au "baby luaus". Les bébés et bambins à Hawaï sont souvent appelés "mon petit "'opihi" par leurs mères, car ils s'accrochent à leur maman comme un 'opihi à la roche.
Le "Huli-huli Chicken" est une autre spécialité d'hawaï. Il s'agit de poulet cuit au barbecue avec une marinade se composant de sucre de canne brun de Hawaï, de sauce soja sucrée, de gingembre frais. Huli-huli signifierait, "tourner et retourner" en hawaïen. On le sert généralement accompagné de riz et de tranches d'ananas poêlées.
Les coffee-shops hawaïens proposent de succulents sandwichs frais à l'alfafa, au taro ou au thon cru. Mais également des mets plus connus comme les burgers, les bagels, les gaufres, les tartes aux fruits tropicaux, la shave ice (glace pilée nappée de sirops de fruits).
Côté boisson, la bière fait son show dans les bars, les sodas rafraîchissent les chaudes journées et un délicieux tedeschi wineries (vin d'ananas) originaire de Maui. Avec les fruits frais, ils font de délicieux smoothies.
Le "kulolo" est un pudding fait de taro, de sucre brun et de lait de coco. Un classique de la Polynésie et de Hawaï en particulier.
Les "Haupias" sont des gâteaux à la noix de coco.
"Crack seed" sont des fruits secs confits et parfumés avec un mélange d'épices.

Le miel de fleurs õhi'a lehua (lehua honey)

La fleur de Lehua est consacrée à Pele, déesse hawaïenne du feu. Elle ne pousse que dans les forêts tropicales à proximité des volcans. Aujourd'hui les Hawaïens l'utilisent pour faire un miel très parfumé, orange pâle et quelquefois parfumé au nectar d'hibiscus.

Le sel

Le sel rouge ou noir fait parti des produits typiques d'Hawaï.



Recettes à découvrir


Publicité

Trucs et astuces

Comment ramollir le miel ?

Utiliser le micro-ondes quelques secondes pour ramollir le miel !

Tous les trucs et astuces

Publicité